Guédiawaye, 22 mars (APS) – La ministre de la Santé et de l’Action sociale, Marie Khémesse Ngom Ndiaye, a inauguré, vendredi, l’unité de greffe de moelle osseuse et de thérapie cellulaire de l’hôpital Dalal Diam de Guédiawaye (banlieue de Dakar).

”(…) Pour ces genres de prise en charge concernant particulièrement les cancers du sein, nous avions plusieurs évacuations vers les pays du Maghreb, de l’Europe et les Etats-Unis. Et ces évacuations sanitaires coûtent excessivement chères dans l’ordre de 100 millions de francs CFA, sans compter les frais de voyage et d’accompagnement du malade’’, a souligné la ministre.

S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration, Mme Ndiaye a estimé qu’il faut remercier ”le président de la République d’avoir bien compris que c’était important d’avoir cette souveraineté sanitaire qui a comme pilier central, la souveraineté pharmaceutique”.

” (…) Le Sénégal est aujourd’hui en train de faire de grands bonds pour cette souveraineté sanitaire”, a magnifié la ministre, appelant à la paix et à la stabilité, pour permettre aux patients du Sénégal et de la sous-région d’accéder à nos structures sanitaires.

Mme Ndiaye a exhorté les populations à s’organiser autour des mutuelles pour faciliter leur accès aux soins de santé et exprimé son souhait de voir l’hôpital Dalal Diam, passer au niveau 4.

SG/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…