Dakar, 23 oct (APS) – La haute autorité du Waqf et l’agence nationale de la couverture maladie universelle ont annoncé, lundi, le lancement prochain d’un processus d’enrôlement de quelques 100 mille ndongo daara (apprenants des écoles coraniques traditionnelles) qui vont bénéficier des soins gratuits dans les 46 départements du Sénégal, a constaté l’APS.

‘’C’était une phase test pour nous et nous pensons que dans les années à venir et dès 2024, les entreprises du Sénégal, les collectivités territoriales et les philanthropes par leurs donations à travers le waqf public monétaire vont permettre d’assurer la durabilité et l’élargissement de cette action sociale’’, a déclaré Racine Ba, directeur de la Haute autorité du Waqf.

Il s’exprimait lors d’un atelier de sensibilisation des acteurs des écoles coraniques de la région de Dakar sur le processus d’enrôlement de 100.000 bénéficiaires, à travers le programme CMU-Daara.

M. Ba s’est réjoui d’une occasion ‘’importante’’ qui a permis de rencontrer l’ensemble des parties prenantes, citant la Fédération nationale des associations d’écoles coraniques et l’agence nationale de la couverture maladie universelle.

Le directeur de  la Haute autorité du waqf  a indiqué que la structure qu’il dirige compte assurer la ‘’continuité’’ de ce programme, en augmentant le nombre de bénéficiaires.

Outre les élèves des écoles coraniques et leurs enseignants, ce programme de soins gratuits ciblant 100 milles bénéficiaires, concerne également les marraines des enfants-talibés, communément appelés “Ndeyou daara”, renseigne Racine Ba.

Il s’agit selon lui, de 10 mille maitres coraniques, leurs conjoints et enfants ainsi que 700 Ndeyou Daara ou marraines dans les 46 départements du Sénégal.

‘’D’ici peu le processus sera achevé et l’ensemble des bénéficiaires pourront accéder aux soins de santé sans difficulté”, a assuré  le secrétaire général de l’Aagence nationale de la couverture maladie universelle Mamadou Racine Senghor.

M. Senghor note que ce “travail manifeste si besoin en est encore, la volonté du Waqf, en partenariat avec la CMU d’accompagner l’écosystème des Daara du Sénégal à disposer d’une assurance maladie à moindre coût”.

Prenant la parole au nom de la Fédération nationale des associations coraniques du Sénégal, Amadou Moustapha Wane a plaidé pour l’intégration des maitres coraniques dans le sytème éducatif, tout en les appelant “à faire preuve de plus de responsabilité”.

“Il faut veiller à mieux tenir les daaras et s’occuper des apprenants en évitant de les laisser trainer dans la rue avec une propreté douteuse car certains se servent des daaras comme couverture pour avoir de l’argent. Donc il faut assainir le secteur””, a-t-il insisté.

MFD/SMD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-ENTREPRENEURIAT / Kaolack : la vulgarisation du statut de l’entreprenant au menu d’un atelier

Kaolack, 22 mai (APS) – Le statut de l’entreprenant au profit des promoteurs et acteurs du…