Sédhiou, 15 févr (APS)- Soixante-dix enfants ont été opérés gratuitement lors d’un camp de chirurgie infantile organisé du 12 au 15 février par l’ONG-AMREF en partenariat avec les centres hospitaliers régionaux de Kolda et de Sédhiou pour contribuer à la réduction de la morbidité et la mortalité infantile.

”’Soixante-dix enfants atteints de diverses pathologies dont les plus fréquentes sont la hernie ont été opérés et soignés gratuitement dans les deux centres hospitaliers régionaux de Kolda et de Sédhiou”, a indiqué Manson Touré, chargé de programmes à l’ONG AMREF en Casamance.

Ce camp de chirurgie vise à ”contribuer à la réduction de la morbidité et la mortalité des enfants de la naissance à l’âge de 14 ans par la décentration des soins de santé au niveau des écoles et des structures de santé les plus inférieures”, a souligné M. Touré qui intervenait lors de la cérémonie de clôture des travaux du camp chirurgie infantile organisé au centre hospitalier Amadou Tidiane Ba de Sédhiou.

‘Global Health Foundation” a financé l’organisation des deux camps de chirurgie infantile à hauteur de dix-huit millions de francs Cfa.

Les parents des patients ont salué cette initiative avant de demander sa pérennisation. ”L’organisation de ces journées est une bonne chose pour la population”, a déclaré Arouna Savané, parent d’un enfant opéré.

”J’ai fait beaucoup d’hôpitaux, beaucoup de villages pour la santé de ma fille qui n’a que 11 mois mais, il y avait aucun résultat probant. Aujourd’hui, j’ai vraiment l’espoir que tout ira mieux pour elle” a-t-il ajouté. Selon lui, ”soigner les enfants malades est un acte noble et louable”.

”Nous félicitons les acteurs sanitaires et les responsables du projet”, a pour sa part souligné Ousmane Seck Dame, directeur du centre hospitalier régional Amadou Tidiane Ba de Sédhiou, saluant une initiative visant à ”améliorer la santé et le bien-être des enfants de la région”.

Selon lui, ”le programme a pris en charge gratuitement les patients de la consultation à l’hospitalisation en passant par  les kits opératoires”.

L’hôpital Amadou Tidiane Ba ne dispose pas de chirurgien-pédiatre, d’où le recours aux partenaires pour la prise en charge en cas de besoin.

”En ce moment l’hôpital n’a pas de chirurgien-pédiatre alors que les pathologies prédominantes chez les enfants sont essentiellement la hernie et souvent il faut faire appel aux chirurgiens de Dakar”, a-t-il expliqué.

OB/SKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les quotidiens suivent de près l’entrée en action du nouveau pouvoir

Dakar, 17 avr (APS) – Les quotidiens ne manquent rien des premiers pas du nouveau po…