Yamoussoukro, 22 jan (APS) – L’équipe nationale de la Côte d’Ivoire s’est largement inclinée, 4-0, contre la Guinée Équatoriale, lundi, au stade Alassane Ouattara d’Abidjan, une défaite qui compromet fortement ses chances de qualification en huitièmes de finale dans sa Coupe d’Afrique des nations.

La Côte d’Ivoire n’est pas officiellement éliminée mais elle devra attendre la fin de tous des matchs de la dernière journée pour espérer faire partie des quatre meilleurs troisièmes. Avec trois points (-3), les Ivoiriens ont une chance mince d’aller en huitièmes.

Grâce à ce large succès, la Guinée équatoriale est première de son groupe avec sept points (+6). Le Nigeria qui a battu, 1-0, la Guinée Bissau est deuxième avec sept points (+2).

‘’Désolation et désillusion chez les supporters ivoiriens’’

Au coup de sifflet final du match Côte d’Ivoire-Guinée équatoriale, c’était la consternation et la désillusion chez les milliers de supporters ivoiriens qui s’étaient rassemblés dans une Fan zone de Yamoussoukro.

Ils n’en croyaient pas leurs yeux. ‘’C’est une honte d’organiser une CAN avec tous les moyens invertis dans cette compétition surmédiatisée pour à la fin subir une telle humiliation. Tout est à refaire’’, dit Ibrahim Touré, les yeux rouges de colère.

Très irrité, Diané Koné n’a manqué de laisser libre court sa déception. ‘’Je suis trop déçu de l’équipe de la Côte d’ivoire et du match qu’elle a produit. Prendre quatre buts. Comment allons-nous faire pour nous qualifier ? Je suis déçu de l’entraîneur et du jeu ivoirien’’, hurle-t-il.

Marie Akissi a commencé depuis l’entrée de la fan zone à crier son désespoir. ‘’C’est une très grosse déception que je n’arrive pas à digérer. On va nous faire sortir de notre propre CAN dès les phases de poule. C’est incroyable’’, dit-t-elle furieuse.

Elle s’est dit outrée par l’incapacité de l’équipe à inscrire au moins un but.

Plus modérée dans ses propos, Anna Kouassi tente de dédramatiser. ‘’C’est un coup dur pour nous, mais il y aura d’autres compétitions auxquelles nous pourrons participer. Ils ont fait de leur mieux’’, dit-elle calmement, avant de reprendre la mine triste.

‘’L’ascenseur émotionnel à la fan zone’’

Les Ivoiriens ont largement dominé la première période du match. Ils se sont créés de nombreuses occasions sans arriver à les concrétiser. L’action la plus franche de la première période est sans nul doute, celle de Pépé à la 35e mn.

L’ancien joueur d’Arsenal avait fait le plus difficile en éliminant toute la défense adversaire, mais se heurte au solide gardien de la Guinée équatoriale, Owono qui va récupérer le ballon dans les pieds de l’Ivoirien.

Quelques minutes après, sur une action anodine, Nsue ouvre le score pour la Guinée équatoriale facilement. C’était la surprise et la consternation dans la fan zone de Yamoussoukro.

Malgré le but pris, la Côte d’Ivoire va poursuivre sa domination et réussir à égaliser. C’était la joie et la célébration en grande pompe. Mais le but est refusé pour position illicite. La décision arbitrale plonge à nouveau le nombreux public dans la déception.

Le score ne changera pas jusqu’à la mi-temps. Les Éléphants de la Côte d’Ivoire poursuivent en deuxième période leur volonté de revenir à la marque, mais restent sur la même inefficacité. Ils butent sur un excellent portier équato-guinéen au grand dam de leurs supporters.

A la 67e mn le nouvel entrant Krasso, sur une action collective égalise. Le public ivoirien est déchaîné. Mais la VAR va encore annuler le but. C’est de nouveau la douche froide.

Le désenchantement sera à son comble lorsque la Guinée équatoriale triple le score en deux minutes (73 et 75e) par Ganet et Nsue qui signe un doublé.

Le public avait déjà commencé à quitter lieux depuis le deuxième but. Des supporters qui nourrissaient l’espoir d’un renversement de la situation sont restés voir leur équipe se faire humilier sur un quatrième but signé Yannick Buyla.

Visages crispés, les regards dans le vide, les supporters quittent désespérés les lieux.

Les joueurs ivoiriens sont sortis de la pelouse en larmes.

SK/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans CAN-2023

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …