Dakar, 12 fév (APS) – Cent dix-neuf buts ont été inscrits au cours des 52 matchs de la 34ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations 2023 (13 janvier-11 février), soit 19 buts de plus que lors de la précédente édition, correspondant à une moyenne de 2,28 réalisations par rencontre.

La CAN 2023 en Côte d’Ivoire, en plus d’avoir été très prolifique, a impressionné par ses matchs à suspens et sa bonne organisation.

La Coupe d’Afrique 2023 est la CAN la plus prolifique de l’histoire de cette compétition dont la première édition s’était jouée à 3 équipes en 1957 au Soudan.

Même l’édition 2019 qui a enregistré pour la première fois la participation de 24 équipes, contre 16 auparavant, avaient enregistré moins de buts avec 102 réalisations au total.

Vingt-sept buts avaient été inscrits à l’issue de la première journée des phases de poule de la CAN 2023, contre 11 lors de l’édition de 2021 au Cameroun.

La deuxième journée s’est terminée avec 38 nouveaux buts, portant à 65 le nombre de buts marqués en deux journées, soit 16 de plus que lors de la CAN 2021.

La dernière journée des phases de poule de la CAN 2023 a enregistré quatre-vingt-neuf buts, alors que celle de la dernière édition n’avait comptabilisé que 68 buts.

À la fin des matchs des huitièmes et quarts de finale de cette 34ᵉ édition, au total 113 buts ont été inscrits contre 90 lors de l’édition 2021 lors de laquelle 100 buts avaient été inscrits sur l’ensemble de la compétition.

Distinctions individuelles

Le Nigérian William Troost-Ekong a été élu meilleur joueur de la 34e CAN remportée ce dimanche par la Côte d’Ivoire à domicile.

Le défenseur des Super Eagles évoluant au PAOK Salonique (Grèce) partage le prix du meilleur buteur du Nigeria avec Lookman. Chacun d’entre eux a marqué 3 buts lors de cette CAN.

L’Équato-Guinéen Emilio Nsue est le lauréat du prix du meilleur buteur de la compétition, avec cinq buts. ll est suivi de l’Égyptien Mohamed Mostafa et de l’Angolais Gelson avec quatre buts chacun.

Six autres joueurs ont à leur compteur trois buts chacun. Il s’agit de Baghdad Bounedjah (Algérie), Bertrand Traoré (Burkina Faso), Mabululu (Angola), Mohamed Bayo (Guinée), Lassine Sinayoko (Mali), Ademola Lookman (Nigeria), Williams Troost-Ekong (Nigeria).

Nsue a signé un triplé contre la Guinée-Bissau (4-2) et un doublé aux dépens de la Côte d’Ivoire (4-0).

Le Sud-Africain Ronwen Williams a remporté le prix du meilleur gardien de la 34e CAN.

L’équipe d’Afrique du Sud a été la plus fair-play de la CAN, selon la Confédération africaine de football.

L’Ivoirien Simon Adingra est élu meilleur jeune joueur du tournoi. Son compatriote Emerse Faé a remporté le titre du meilleur entraîneur de la CAN 2023.

Le Sénégal termine 9e, Sadio Mané parmi les meilleurs passeurs décisifs

Le Sénégal a terminé à la neuvième place pour s’être arrêté en huitièmes de finale, mais son meilleur joueur Sadio Mané s’est illustré en faisant partie des quatre meilleurs passeurs décisifs du tournoi avec trois assists.

Les autres meilleurs passeurs sont l’Equato-Guinéen José Machin, le Camerounais Georges-Kevin Nkoudou, éliminé en huitièmes de finale et l’Angolais Fredy stoppé en quart.

Ismaila Sarr, partenaire de Mané sur le front de l’attaque sénégalaise, a réalisé deux passe décisives.

Records

Le Ghanéens André Ayew et le Tunisien Youssef Msakni ont égalé le record de huit participations en CAN détenu par le Camerounais Rigobert Song et l’Egyptien Ahmed Hassan

Msakni a joué son 100e match avec la Tunisie lors de la défaite de son équipe lors de la première journée des phases de poules contre la Namibie (0-1).

A 37 ans, l’Ivoirien Max Alain Gradel était le joueur le plus âgé de la CAN. En six participations (2013, 2015, 2017, 2019, 2021 et 2023), il en a remporté deux (2015 et 2023).

Exploits

Pour sa troisième participation consécutive à la CAN (2019,2021,2023), la Mauritanie a réussi à se hisser pour la première fois en huitièmes de finale, en venant au bout de l’Algérie qu’elle sort ainsi de la compétition. Les Mourabitounes se feront éliminer à leur tour par le Cap-Vert (0-1).

L’autre équipe à avoir créé l’exploit est la Namibie. Les Brave Warriors ont tenu en échec le Mali (0-0) pour se qualifier pour la première fois en huitièmes de finale d’une CAN. Ils ont été sortis à ce stade de la compétition par l’Angola (3-0).

Surprises

La CAN 2023 a aussi été très riche en surprises, dès la fin des phases de poules avec l’élimination de l’Algérie, double vainqueur de la compétition (1990-2019), de la Tunisie, gagnante de l’édition de 2004 et du Ghana qui compte quatre étoiles (1963, 1965, 1978,1982).

Le Sénégal, tenant du titre, s’est qualifié en huitièmes en étant la seule équipe à avoir réalisé un carton plein (trois victoires), avant de se faire éliminer par une équipe de la Côte d’Ivoire qualifiée in extrémis grâce à une place de meilleur troisième. De cette qualification miraculeuse, elle va poursuivre sa marche pour remporter cette édition, à domicile.

SK/BK

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans CAN-2023

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…