Dakar, 6 jan (APS) – L’équipe nationale du Sénégal de football compte s’inspirer du modèle de structuration administrative ayant permis à l’Egypte de rempoter trois Coupes d’Afrique des nations (CAN) d’affilée, entre 2004 et 2010, a indiqué, samedi, à Dakar, le directeur technique national (DTN), Mayacine Mar.

“Nous avons élaboré une stratégie pour garder notre trophée. Nous avons essayé de voir de 2004 à 2010, qu’elle était le profil de cette équipe d’Egypte, qui a réussi l’exploit de remporter trois CAN d’affilée, en termes de structuration administrative”, a-t-il dit.

Il intervenait au cours d’un panel sur “L’opération de conservation du titre de champion d’Afrique de football”, à l’initiative de l’Association nationale de la presse sportive du Sénégal (ANPS).

“Nous avons pensé que si nous essayions de ressembler un peu à ce profil d’équipe, nous aurions l’avantage de garder notre trophée. Nous avons remarqué que de 2004 à 2010, il y a une stabilité au niveau de la Fédération, du staff technique et de l’équipe égyptienne”, a-t-il noté.

Selon Mayacine Mar, “beaucoup de similitudes” ont été notées entre l’équipe actuelle du Sénégal et celle de l’Egypte de cette époque, qui était sur le toit du football africain.

“En terme de stabilité fédérale, l’Egypte a beaucoup bénéficié de la proximité du siège de la Confédération africaine de football (CAF) [qui se trouve au Caire]. Elle a ainsi pu bénéficier de l’expérience de gestion de la CAF”, a souligné Mayacine Mar, estimant que la Fédération sénégalaise de football “présente actuellement une meilleure expérience”.

“Nous allons participer à notre 6e CAN. 90% des dirigeants sont depuis 2012 dans l’équipe fédérale. Nous avons alors l’expérience de gestion pour réduire toute incertitude qui pourrait nous éloigner de la reconquête de cette CAN”, a-t-il rassuré.

Selon le DTN, la stabilité du staff de l’Egypte a été un atout pour l’équipe. “Hassan Shehata a pris l’équipe de 2004 à 2011. Il est resté sept ans comme entraîneur, ce qui lui a valu de gagner trois fois la CAN”, a-t-il rappelé.

“Nous avons un coach (Aliou Cissé) qui est depuis huit ans avec le Sénégal. Cette deuxième similitude dans le staff technique est aussi une idée que nous sommes sur la bonne voie de faire comme l’Egypte”, a ajouté Mayacine Mar.

Et de relever que la stabilité de l’équipe du Sénégal, qui va jouer sa troisième CAN d’affilée, constitue une troisième ressemblance avec celle de l’équipe des Pharaons de 2004 à 2010.

“Le Sénégal a joué avec 80% de son effectif à la CAN 2019, 90% en 2021. Nous allons à la CAN 2023 avec encore 90% de notre effectif. C’est de l’expérience, avec des joueurs professionnels et expérimentés à 98%”, a-t-il soutenu.

SK/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / L’ISRA dans une dynamique de produire des semences de prébase adaptées au changement climatique

Dakar, 27 fév (APS) – L’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) est dans une dy…