Dakar, 6 jan (APS) – Le chef de l’Etat a engagé samedi les services de l’Etat a travaillé en bonne intelligence, de concert avec les partenaires, pour la bonne exécution du projet de construction du mémorial de Gorée et la livraison de l’édifice en septembre 2025.

“J’engage les services de l’Etat concernés à travailler ensemble, et en collaboration avec nos partenaires, pour la bonne exécution du projet dans les délais convenus”, a déclaré Macky Sall.

Les travaux seront réalisés par la Compagnie sahélienne d’entreprise (CSE) et la société de construction turque Summa, avec comme maitresse d’œuvre l’Agence de promotion des investissements et des grands travaux (APIX).

Le chef de l’Etat a félicité tous les acteurs concernés, ministère de la Culture et du Patrimoine historique, l’APIX et la Fondation du mémorial de Gorée -, pour “la synergie des efforts” dont ils ont fait preuve et qui a conduit au lancement des travaux.

Il a confondu les partenaires du Sénégal dans ses félicitations, ainsi que l’architecte italien Ottavio di Blasi, sélectionné pour réaliser les travaux à l’issue d’un concours international organisé de concert avec l’Unesco, l’Organisation des Nations unis pour l’éducation, la science et la culture.

Le mémorial de Gorée “se dressera bientôt majestueusement ici, sur la corniche ouest de Dakar, sur une superficie de 3,5 hectare, avec une tour en acier de 108 mètres de hauteur”. Il “gardera intact le souvenir des heures sombres de l’esclavage”, a-t-il dit.

Selon le chef de l’Etat, l’édifice comportera une salle d’exposition, de cinéma et de réception et une zone commerciale pour l’artisanat, mais aussi un centre d’études sur la traite des êtres humains et une librairie, un jardin des peuples noirs, etc.

“Nous voulons, en même temps, œuvrer pour un présent et un avenir de justice et de réconciliation des peuples. En ce sens, ce mémorial invite à pardonner, mais sans oublier. L’oubli serait une seconde mort et un second enterrement pour nos millions d’ancêtres victimes de l’esclavage, alors que le suprématisme, le négationnisme, le racisme et la discrimination raciale restent encore tenaces”, note-t-il.

FKS/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-CINEMA / Dix-huit réalisateurs et producteurs de cinéma formés par le programme ‘’Up courts métrages’’

Dakar, 24 juil (APS) – Dix réalisateurs et huit producteurs de cinéma ont reçu leurs…