Matam, 18 mars (APS) – Le candidat de la coalition ”Kamah 2024”, Boubacar Camara, veut faire bénéficier la région de Matam (nord) des investissements nécessaires pour enclencher le développement cette partie du Sénégal en misant sur ses potentialités.

”Notre programme Tabax consiste à faire de sorte que la région de Matam puisse bénéficier de tous les investissements nécessaires pour que les potentialités soient exploitées. Matam est une région minière avec l’existence des phosphates dont la transformation permettra d’avoir de l’engrais et de booster l’agriculture”, a-t-il dit.

La caravane de l’ancien directeur général des Douanes avait fait escale à Matam, dimanche, dans le cadre de la campagne pour le scrutin présidentiel du 24 mars prochain.

Boubacar Camara compte par ailleurs reprendre, s’il est élu, le projet de revitalisation des vallées fossiles, consistant à réalimenter plusieurs vallées mortes de l’intérieur du pays par un transfert d’eau depuis le fleuve Sénégal.

Il se dit tout autant décidé à faire une réforme du foncier pour développer le secteur agro-industriel.

”De gros investisseurs vont venir à Matam pour développer des champs à perte de vue et créer des emplois pour l’ensemble des jeunes. Ce qui permettra d’avoir de la production qui va nourrir le Sénégal et d’être exportée. Matam devra être le grenier du Sénégal’’, a-t-il dit.

La région de Matam aura aussi sa part de l’enveloppe destinée aux infrastructures s’élevant à 4000 milliards de francs CFA pour les routes, les rails et le stockage des produits, a promis le fondateur du parti “Jengu Tabax”.

Boubacar Camara est également revenu sur le programme qu’il destine à la région de Matam en matière de santé.

Il a annoncé, une fois élu président de la République, la mise en place de polycliniques et des véhicules-hôpitaux qui ”vont faire le tour de tous les villages pour la prévention sanitaire, prendre les constantes pour que les populations soient en bonne santé”.

”Quand on a un capital humain, avec des gens en bonne santé, un secteur éducatif bien organisé et une agriculture bien développée, ainsi qu’une transformation des produits issus de la mine, on pourra développer Matam”, a martelé Boubacar Camara.

Il a déploré le retard accusé par la région de Matam depuis sa création il y a de cela plus de 20 ans.

AT/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DEVELOPPEMENT / Réunions de Printemps : Dakar réarffime sa volonté de “compter d’abord sur ses propres moyens”

Dakar, 21 avr (APS) – Le Sénégal a mis à profit les réunions de Printemps 2024 du FM…