Sédhiou, 18 mars (APS) – Le candidat Amadou Ba a déclaré vouloir être ”le président de l’emploi des jeunes”, s’il accède à la magistrature suprême à l’issue du scrutin présidentiel du 24 mars.

”Je veux être le président de l’emploi des jeunes” a déclaré Amadou Ba, candidat au scrutin présidentiel du 24 mars, lors d’un meeting organisé dimanche au CDEPS de la commune de Sédhiou (sud).

L’ancien Premier ministre s’est engagé à accélérer le développement du Sénégal avec les jeunes.

”La jeunesse est le présent. Votre engagement, votre accompagnement et votre courage me rassurent”, a-t-il dit, ajoutant que ”l’union fait la force, d’où l’importance de l’unité et de la collaboration des leaders à la base” pour atteindre les objectifs” arrêtés pour le pays.

”Le talent, les compétences et le génie sénégalais sont des atouts essentiels. Mon ambition est de faire du Sénégal la locomotive de l’UEMOA, la locomotive économique de la CEDEAO et de l’Afrique” a-t-il soutenu. ‘

Dans cette perspective, il a critiqué ”l’idée d’une nouvelle monnaie” qui selon lui ”va séparer le Sénégal des autres pays” de la région et du continent.

“L’État est une affaire sérieuse, et il ne faut pas jouer avec le destin de millions de Sénégalais”, a-t-il souligné, avant d’évoquer les questions liées à l’accès à l’eau et à l’électricité.

Amadou BA promet qu’en juin 2026, s’il est élu président de la République, “tous les Sénégalais auront accès à l’eau et à l’électricité dans un Sénégal prospère et inclusif, où la jeunesse joue un rôle central dans le développement de leur terroir”.

OB/SKS/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TOURISME / Matam : l’activité touristique plombée par plusieurs facteurs (acteur)

Matam, 19 avr (APS) – Plusieurs facteurs, dont l’avènement de la pandémie de Covid-1…