Dakar, 11 fév (APS) – Le Musée des civilisations noires a abrité samedi le vernissage d’une exposition intitulée ‘’Identities/ Identity’’, des peintres Kalidou Kassé et Yrneh Gabon, organisée en collaboration avec l’Ambassade des Etats-Unis et le West African Research Center (WARC) pour célébrer le Black History Month (BHM).

 

‘’Nous avons pensé organiser cette manifestation pour rendre hommage à toutes ces personnes mortes qui ont été maltraitées et celles qui ont envie de retrouver leurs droits civiques, moraux…’’, a expliqué Kalidou Kassé.

Il a rappelé que ‘’l’histoire de l’esclavage ne concerne seulement pas les Etats Unis mais aussi l’Afrique de l’Ouest, notamment le Sénégal’’, ajoutant : ‘’Cette exposition est une performance qui représente les 54 Etats d’Afrique et dans chaque œuvre la quintessence de la traite négrière est représentée.’’

Pour Yrneh Gabon, c’est important que les artistes et les conservateurs de la culture s’unissent pour aider et montrer le chemin aux jeunes. ‘’Nous devons nous émanciper’’, a-t-il dit. ‘’Cette œuvre m’a été inspirée lorsque je suis revenu au Sénégal. La conversation entre artistes francophone (Kalidou) et anglophone (Yrneh) ne pouvait être présentée que par une œuvre concrète’’, a-t-il ajouté.

Le Directeur général du Musée des civilisations noires, Hamady Bocoum, a pour sa part salué l’initiative et félicité les artistes pour la réussite de ce vernissage.

 

BSF/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-DEBAT / Bacary Sarr appelle à s’appuyer sur ‘’le lien indissociable’’ entre art et éducation pour l’épanouissement des enfants

Dakar, 16 avr (APS) – Le secrétaire d’Etat à la Culture, aux Industries créatives et…