Dakar, 18 déc (APS) – La ministre en charge des Sénégalais de l’extérieur, Annette Seck Ndiaye a invité, lundi, à Dakar, les acteurs étatiques, les partenaires nationaux et internationaux à s’approprier le Document de politique migration élaboré par le Sénégal.

”Je voudrais lancer un appel à l’endroit des acteurs étatiques, des partenaires locaux, nationaux et internationaux pour, d’une part, une appropriation du document de politique nationale de migration du Sénégal et d’autre part, sa vulgarisation à travers des actions concrètes et concertées dans un cadre harmonisé et inclusif”, a-t-elle déclaré.

Elle s’exprimait lors de la célébration de la Journée mondiale du migrant axée cette année sur le thème : ”Act Today (Agir Aujourd’hui)”.

Au Sénégal, l’évènement porte sur le thème: ”Alternatives pour freiner les départs en migration irrégulière et des synergies pour un accompagnement plus efficace à l’insertion et à la réinsertion/réintégration”.

Des représentants de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), de l’Union européenne (UE) ainsi que de différentes associations de migrants ont pris part à cette journée .

Annette Seck Ndiaye est revenue sur la stratégie de l’Etat du Sénégal en matière de gestion de la migration, laquelle, dit-elle, est ”orientée vers les territoires dans le but venir à bout des causes profondes de la migration irrégulière”.

Elle a rappelé que ”cette territorialisation de notre politique migratoire occupe une place de choix dans le document de Politique nationale de migration qui a été validé le mois dernier par le Premier ministre Amadou BA, à l’issue d’un processus participatif, itératif, inclusif et ouvert”.

Selon la ministre, ”il s’agit d’un document de référence en matière de migration dont la mise œuvre, en termes de suivi, de coordination et d’évaluation revient à un mécanisme piloté par la Primature”.

”Ce document complété par la Stratégie nationale de lutte contre l’émigration irrégulière élaborée par le Comité interministériel de lutte contre l’émigration irrégulière (CILEC), nous permettra d’avoir une meilleure posture pour promouvoir une migration sûre, régulière et respectueuse des droits de l’homme”, a-t-elle-estimé.

ABD/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE-REGULATION / Électricité : Amadou Kanouté, de CICODEV Afrique, élu président du comité consultatif des consommateurs de la CRSE 

Dakar, 2 mars (APS) – L’Institut panafricain pour la citoyenneté, les consommateurs …