Tivaouane, 22 mars (APS) – Anta Babacar Ngom, la candidate de la coalition “Alternative pour la relève citoyenne” (ARC) à l’élection présidentielle de dimanche, a déclaré jeudi à Tivaouane (Thiès, ouest) vouloir “chasser les politiciens professionnels“ de la sphère de gestion des deniers publics.

“Depuis quelques jours vous voyez des candidats qui défilent à Tivaouane à longueur de journée, pour faire des promesses de campagne. Ne les écoutez même pas. Ils s’adonnent à leur jeu favori, qui consiste à toujours promettre“, a dit Anta Babacar Ngom.

La seule femme parmi les candidats en lice pour la magistrature suprême, estime qu’il est temps de confier la gestion du pays à une “créatrice d’emploi, sans aucun risque de détournement des maigres ressources du Sénégal“, après les alternances de 2000 et 2012.

Pour Anta Babacar Ngom, les jeunes de Tivaouane ne devraient pas être si durement frappés par le chômage, vu toutes les potentialités dont regorge le département.

“Avec une femme au pouvoir, c’est la fin du calvaire des hommes, car nous maîtrisons ce que nous faisons, grâce à l’expérience acquise depuis des années, tant sur le terrain qu’au foyer“, rassure Anta Babacar Ngom.

Se présentant comme le “choix conscient et citoyen“, la candidate promet une “rupture systématique et systémique“, si elle est élue présidente de la République du Sénégal.

Anta Babacar Ngom est une femme leader réputée dans l’entrepreneuriat. Elle est la PDG d’un holding familial, Sedima, employant près de 800 salariés et riche d’un chiffre d’affaires de 42 milliards de francs CFA.

MKB/ADI/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITES / Bourses d’études : des réponses seront trouvées bientôt, promet Abdourahmane Diouf

Dakar, 16 avr (APS)  – Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et …