Ziguinchor, 19 mars (APS) – Le candidat du Parti pour l’unité et le rassemblement (PUR) à la prochaine présidentielle, Aliou Mamadou Dia, a promis, mardi, de travailler à désenclaver la Casamance par le train, s’il est élu à la magistrature suprême.

“Je vais amener le train jusqu’à Ziguinchor. Nous allons développer des lignes de train à grande vitesse pour qu’en une heure, on puisse rallier rapidement d’autres villes du pays à partir de Ziguinchor”, a-t-il dit.

Le candidat du PUR intervenait mardi soir à Ziguinchor, dans le cadre de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 24 mars prochain.

Il a promis d’amener le train à Ziguinchor “pour que toutes les populations de la Casamance puissent se déplacer en toute sécurité”.

Aliou Mamadou Dia compte également renforcer la navigabilité entre Ziguinchor et Dakar, Ziguinchor et Mbour, Ziguinchor-Joal et Ziguinchor-Saint Louis.

“Nous allons encore renforcer la navigabilité maritime entre Ziguinchor et la Guinée-Bissau à travers la mer. Nous allons amener des bateaux pour assurer un transport maritime entre Ziguinchor et Bissau”, a-t-il insisté, en présence de responsables et militants locaux du Parti de l’unité et du rassemblement.

“Le bateau est d’une importance capitale en termes de transport des personnes et des marchandises. Il participe au développement de l’économie de Ziguinchor et du Sénégal en général”, a-t-il fait observer, estimant que la première difficulté de Ziguinchor, “c’est l’enclavement”.

“La région de Ziguinchor doit être le grenier du Sénégal. Elle a un potentiel immense. Elle est le poumon du Sénégal. Nous allons désenclaver Ziguinchor et la Casamance en général”, a réitéré Aliou Mamadou Dia.

Il s’est engagé, une fois élu, à prendre des mesures visant la rentabilisation des secteurs de l’agriculture, de la pêche, de l’élevage et de l’aquaculture à Ziguinchor.

“Le taux de pauvreté est extrêmement élevé dans la région naturelle de la Casamance. Mon ambition, c’est de lutter contre la pauvreté au Sénégal. Nous voulons que le Sénégal soit au rendez-vous des Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030”, a-t-il déclaré.

Il a souligné que l’éradication de la pauvreté est “l’objectif de développement numéro un du PUR”, tout en faisant part de son ambition de rentabiliser les ressources publiques, de créer des opportunités pour les jeunes et les femmes, de développer “une économie vibrante portée par le secteur primaire du Sénégal”.

“Nous allons développer des unités agroalimentaires à Ziguinchor et rentabiliser tous les sites touristiques de Ziguinchor pour davantage attirer les touristes nationaux et internationaux”, a promis Aliou Mamadou Dia.

Les femmes, a-t-il assuré, occupent une place importante dans son programme de développement, avant de lancer un appel à la paix.

“L’autre nom du développement, c’est la paix. Quand notre pays sera en paix, nous allons nous développer très rapidement. Nous prônons un Sénégal de paix et de stabilité”, a-t-il plaidé.

“Une fois élu, nous allons travailler à éradiquer tout conflit sur le territoire national. Si je suis élu président de la République du Sénégal, avant la fin de mon mandat, nous allons ramener définitivement la paix en Casamance”, a assuré le géographe de formation.

Il s’est par ailleurs engagé, s’il est élu président de la République, à appliquer ”toutes les dispositions de la loi d’orientation sociale pour permettre aux personnes vivant avec un handicap de pouvoir jouer pleinement leur rôle dans la construction du Sénégal”.

MNF/AB/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien

De l’envoyé spécial de l’APS, Abdou Kogne Sall …