Kédougou, 4 mai (APS) – Le directeur général de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD), Abdoulaye Dièye, s’est dit satisfait, jeudi, du rythme d’avancement des travaux de réhabilitation de l’aéroport de Kédougou,  lancés il y a de cela vingt jours en perspective de la tenue, dans cette capitale régionale, du prochain conseil des ministres délocalisé.

M. Dièye a exprimé ce sentiment après avoir suivi les explications du chef du département de construction AIBD et  des techniciens de l’entreprise Arezki chargée de la réalisation du projet de rénovation de l’aéroport de Kédougou.

‘’On a eu à faire le revêtement de la piste, qui était à une longueur de 1500 mètres à 2000 mètres et augmenter la largeur de la piste, qui  était de 15 mètres à 30 mètres.  Et nous avons réfectionné le taxiway [voie de circulation des avions], le parking et les regards pour permettre aux invités, lors du conseil ministériel, d’être dans de bonnes conditions’’, a-t-il déclaré lors d’une visite sur le site en perspective de la tenue prochaine, à Kédougou, d’un conseil des ministres délocalisé.

Il a rappelé que ces travaux de reconstruction s’inscrivent dans le cadre d’un programme de réhabilitation des aéroports du Sénégal, avec l’objectif de les mettre aux normes internationales.

Le secrétaire général du ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, Sergine Bamba Sy, a félicité l’AIBD et ses partenaires, qui, en un délai record, ont pu réhabiliter rapidement l’aéroport de Kédougou.

‘’C’est dire tout simplement les ambitions de l’Etat du Sénégal à réhabiliter l’aéroport de Kédougou pour accueillir la délégation gouvernementale dans le cadre du conseil des ministres délocalisé et afin de permettre à l’économie touristique de redémarrer’’.

PID/ASG/AB

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-EVENEMENT / Aux origines de la Ziar générale de Tivaouane, un rendez-vous entre un guide spirituel et ses disciples

Tivaouane  21 avr (APS) – Cinq ans après le décès de son père en 1922, Serigne Babac…