Dakar, 21 juin (APS) – Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow, s’est félicité des résultats ”satisfaisants” enregistrés pour l’année 2022, appelant à ”davantage d’efforts” pour améliorer l’accès et la qualité du service public.

‘’Des résultats satisfaisants sont enregistrés durant l’année 2022. Je réaffirme ma ferme volonté d’améliorer l’accès et la qualité du service public’’, a dit le ministre qui présidait mardi la réunion de validation politique de la revue sectorielle 2023. ”Cette aspiration à une gouvernance de qualité reposera sur une gestion axée sur les résultats de développement avec une planification cohérente des programmes et projets adossés à des allocations conséquentes en ressources financières’’, a-t-il ajouté.

Pour ce faire, a-t-il indiqué, ‘’des efforts devront se faire davantage pour la remontée régulière des informations par tous les acteurs concernés afin de dresser un bilan exhaustif des réalisations et de cerner les facteurs de contre-performance  dans le but d’y remédier’’.

A cet égard, ”la revue sectorielle reste un processus qui se veut participatif et inclusif. Elle consiste à rendre compte des résultats enregistrés en 2022, à montrer les performances enregistrées au regard des indicateurs sectoriels et en corrélation avec les objectifs de développement durable (ODD)’’.

‘’Elle constitue une importante  contribution au bilan-diagnostic du plan national de développement (PND) 2024-2028  en cours d’élaboration’’ a-t-il indiqué avant de préciser : ”Les objectifs assignés à notre secteur par ce référentiel des politiques publiques, le PSE, sont repris par la Lettre de Politique sectorielle de développement (2021-2025), avec comme vision pour le secteur ‘’un développement urbain, inclusif, résilient et durable pour un Sénégal émergent en 2035’’.

La Lettre de Politique sectorielle vise à ‘’promouvoir l’urbanisme, le logement, la construction et le cadre de vie pour un développement urbain, inclusif, résilient et durable’’.

Ainsi à travers cette approche stratégique cohérente, s’en suit une déclinaison opérationnelle partant du programme budgétaire à l’activité en passant par l’action avec une performance à travers des indicateurs spécifiques, mesurables, acceptables, réalistes et temporellement définis.

Dans ce sillage, a-t-il fait constaté, ‘’l’investissement du secteur porté par les projets annuels de performances et de manière beaucoup plus opérationnelle par les plans de travail annuel budgétisé se met en œuvre sous la direction des responsables de programmes, des responsables d’actions et des responsables d’activités’’.

Cependant, ‘’ les efforts conjugués de toutes les actions de développement du secteur restent sur cette base, focalisés sur les objectifs spécifiques structurants consistant à renforcer le pilotage, la gestion et la coordination administrative du ministère, améliorer la gestion de l’espace urbain et du cadre de vie’’.

De même que le renforcement du pilotage, la gestion et la coordination administrative du ministère, l’amélioration de la gestion de l’espace urbain, la promotion de l’accès à l’habitat, aux équipements et infrastructures publics.

‘’C’est dans ce cadre que doivent s’inscrire les interventions en cours et celles futures dans le secteur pour concourir à la réalisation des objectifs’’, a soutenu le ministre ajoutant que le programme ‘’zéro bidonville’’ et zéro déchet’’ constitue une priorité pour le chef de l’Etat.

SBS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-PELERINAGE / Popenguine : ferveur et joie lors de la marche vers le nouveau sanctuaire

Ponpenguine, 19 mai (APS) – Les participants à la grande marche de Ponpenguine sont …