Dakar, 21 juin (APS) – Une nouvelle commission en charge des réfugiés et apatrides verra prochainement le jour, a annoncé mardi le secrétaire permanent du Centre national pour les réfugiés, apatrides et personnes déplacées au Sénégal (CNRRPD), colonel Boubacar Touré.

‘’Le Sénégal a acté l’année dernière, une réforme institutionnelle visant une meilleure gestion et protection des réfugiés et personnes apatrides. Et dans la foulé, une nouvelle commission en charge de ces derniers verra prochainement le jour’’, a-t-il déclaré lors de la cérémonie de la célébration de la journée mondiale des réfugiés axée sur le thème : de l’espoir loin de chez soi, pour monde où les réfugiés auront toujours leur place.

‘’Ainsi, nous serons plus outillés pour répondre au besoin de ces personnes concernées. C’est encore là, un autre besoin manifeste de l’Etat à progresser sur ce chantier ardu de la prise en charge des réfugiés et des apatrides’’, a-t-il notamment dit.

Selon lui, à côté de la fourniture d’une assistance immédiate, pour faire face aux urgences, la gestion des réfugiés doit également viser la non dépendance et ces derniers devraient être aidés à subvenir dignement à leur besoin et à s’épanouir dans leur pays d’accueil.

‘’En réalité, ils disposent des mêmes aptitudes et des mêmes valeurs que les nationaux. Je les invite à garder intact leur foi en leur capacité, leur détermination à contribuer positivement à la société, etc.’’, a-t-il noté.

En tant que démembrement de l’Etat en charge des réfugiés, a poursuivi Colonel Touré, le CNRRPD usera de tous les moyens mis à sa disposition pour promouvoir davantage des solutions durables et favoriser l’inclusion harmonieuse des réfugiés au sein des communautés d’accueil. ‘’C’est dans cet esprit que fut lancé en 2019, la stratégie pluriannuelle multi partenaire protection et solution durable qui a été redynamisée cette année’’, a-t-il rappelé.

Grâce à ce projet conjoint entre le bureau multi pays du HCR et le CNRRPD, plusieurs réfugiés, selon Colonel Touré, ont pu être naturalisés à ces jours et d’autres disposent des documents administratifs qui matérialisent une protection juridique, leur permettant de vivre dans la pleine jouissance de leur droit.

‘’Nous n’allons pas nous contenter de ces acquis, somme toutes appréciables, car nous sommes tous conscients de l’étendu du chantier. L’accès des réfugiés aux programmes économiques et leur autonomisation effective constitue notre principal objectif’’, a-t-il ajouté.

AMN/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE-GOUVERNEMENT / Bassirou Diomaye Faye préconise un conseil interministériel sur le secteur de hydraulique

Dakar, 17 avr (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a demand…