Dakar, 23 mai (APS) – Les quotidiens reçus jeudi à l’APS abordent des sujets se rapportant à des questions de gouvernance avec la volonté des nouvelles autorités de récupérer le patrimoine foncier et bâti cédé à des privés dans des conditions irrégulières et de réexaminer certaines conventions notamment dans les secteurs miniers, pétroliers et halieutiques ainsi que la revue des finances publiques sur la période allant du 1er janvier 2019 au 31 mars 2024.

Mercredi, en Conseil des ministres, le Premier ministre Ousmane Sonko ”a donné aux ministres concernés des orientations en vue de la réduction du train de vie de l’Etat, avec notamment les démarches à entreprendre pour la récupération de son patrimoine foncier et bâti cédé à des privés dans des conditions irrégulières, alors que des services administratifs font recours à la location”.

Le Premier ministre a, en outre, ”évoqué les diligences relatives au réexamen de certaines conventions notamment dans les secteurs miniers, pétroliers et halieutiques ainsi que la revue des finances publiques sur la période allant du 1er janvier 2019 au 31 mars 2024”.

Selon le quotidien EnQuête, ‘’le régime vise le patrimoine foncier et bâti cédé à des privés dans des conditions jugées irrégulières’’. Le journal rapporte que ‘’lors de sa communication au Conseil des ministres de ce mercredi, le Premier ministre Ousmane Sonko a mis en avant les priorités gouvernementales, soulignant la nécessité de réduire le train de vie de l’Etat’’.

‘’Dans cette optique, il a demandé aux ministres concernés de prendre des mesures pour récupérer le patrimoine bâti et foncier de l’Etat cédé à des privés dans des conditions jugées irrégulières. Cette initiative vise à rationaliser l’utilisation des ressources publiques alors que de nombreux services administratifs sont obligés de louer des locaux’’, ajoute la publication.

Selon L’As, ‘’la situation et la gestion du patrimoine bâti de l’Etat préoccupe à plus d’un titre Ousmane Sonko (…)’’. Le Premier ministre ‘’hâte le pas et active ses troupes’’ pour la récupération du patrimoine foncier et bâti de l’Etat cédé irrégulièrement à des privés.

L’Etat ‘’veut récupérer ses biens’’, dit WalfQuotidien, soulignant que ‘’c’est la nouvelle bombe du duo Diomaye-Sonko : la récupération du patrimoine bâti et foncier de l’Etat cédé dans +conditions irrégulières+’’.

En matière de reddition des comptes et de révision des contrats miniers, pétroliers et halieutiques, Vox populi note que le tandem Diomaye-Sonko ‘’tient toujours à sa promesse de campagne’’.

‘’L’Etat veut le +réexamen de certaines conventions’’ dans les secteurs miniers, pétroliers et halieutiques’’, écrit le journal.

Selon Libération, le Premier ministre Ousmane Sonko ‘’fouille tout’’. En Conseil des ministres, il a aussi annoncé la revue des finances publiques sur la période allant du 1er janvier 2019 au 31 mars 2024.

OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS-REACTION / Championnats d’Afrique : Cheikh Tidiane Diouf fier de son premier sacre continental, au bout d’un parcours “très difficile”

Dakar, 24 juin (APS) – Le nouveau champion d’Afrique du 400 mètres, le Sénégalais Ch…