++De l’envoyé spécial de l’APS : Abdoulaye Badji++

Dubai, 5 déc (APS) – Une quarantaine d’évènements parallèles articulés autour de la problématique des changements climatiques seront organisés au stand du Sénégal dans le cadre de la COP 28, la Conférence des Nations unies sur le climat, abritée par les Emirats Arabes Unis, a appris l’envoyé spécial de l’APS.

“Pour l’animation thématique prévue tout au long de cette 28e conférence, il y aura pas moins de 40 +side-events+, des évènements parallèles à la COP qui seront organisés au Pavillon Sénégal”, a indiqué Baye Salla Mar, un membre du comité d’organisation.

“Ces +side-events+ sont répartis suivant neuf thématiques portant entre autres sur les pertes et dommages associés aux changements du climat, l’atténuation, la contribution déterminée nationale (CDN) du secteur de la foresterie, entre autres”, a-t-il ajouté.

Il a fait savoir que le stand du Sénégal sert d’espace de travail et de rencontre à la délégation sénégalaise avec les participants d’autres pays.

“Ce stand a été aménagé en tenant compte des grands projets de l’Etat, en faisant ressortir de son décor les grands projets de l’Etat dans la lutte contre les changement climatiques”, a-t-il fait valoir.

Le Sénégal qui préside le groupe des pays les moins avancés (PMA), s’est vu aussi octroyé par les autorités émiraties d’un autre espace dédié de 350 mètres carrés.

“Dans le stand des PMA, des animations scientifiques sur des thématiques centrales à la Conférence des parties (COP) sont prévues”, a-t-il souligné en rappelant que ce stand allait abriter le 8 décembre la Journée du Sénégal de cette 28e COP. Elle sera placée sous le sceau de la transition écologique.

Il a rappelé que le Sénégal en la personne de Madeleine Diouf Sarr, Cheffe de la division changement climatique de la Direction de l’environnement et des établissements classés (DEEC), assure la présidence du Groupe de négociation des PMA depuis 2022.

Baye Salla Mar a par ailleurs informé que la délégation sénégalaise à cette Conférence internationale sur le climat est composée de beaucoup de participants travaillant dans des institutions et services publics.

Il a encore rappelé que cette tradition pour le Sénégal de se doter d’un Pavillon remonte à la COP 22 de Marrakech au Maroc.

“Depuis ce rendez-vous du Maroc, il est de coutume pour le Sénégal de se doter d’un Pavillon pour permettre une bonne participation et représentativité de sa délégation à cette rencontre internationale”, a-t-il dit.

Ouverte le 30 novembre, la 28e Conférence des Nations unies de Dubaï prend fin le 12 décembre.

AB/AKS/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…