Diourbel, 16 mars (APS) – Anta Babacar Ngom, candidate de la coalition de l’Alliance pour la relève citoyenne (ARC) à l’élection présidentielle, compte mettre l’accent sur la création d’une chaîne de valeur dans l’agrobusiness pour améliorer le développement socio-économique de la région de Diourbel (centre).

“Ici, dans le cœur du Baol, on va beaucoup miser sur l’agriculture, sur les techniques agricoles, sur la formation et les financements pour créer un système de chaîne de valeur dans l’agrobusiness”, a-t-elle déclaré à l’occasion de sa campagne électorale à Diourbel.

”Convaincue” que le développement du Sénégal va passer ”forcément par l’industrialisation”, elle dit vouloir travailler la terre et faire de la transformation pour faire de la richesse et créer des emplois. Cette approche va permettre de créer beaucoup d’emplois, a-t-elle dit, relevant que ”la jeunesse de Diourbel en a vraiment besoin pour sortir du chômage”.

Anta Babacar Ngom ambitionne de créer au moins cinq millions d’emplois pour la jeunesse sénégalaise durant son premier mandat si elle est élue présidente de la République au soir du 24 mars prochain. Pour la leader de la coalition ARC, cette ambition est réalisable en remettant le Sénégal au travail, en s’appuyant sur les nouvelles technologies et en créant des chaînes de valeurs.

Elle s’engage à combattre la corruption une fois au pouvoir, car, selon elle, ”c’est révoltant de voir aujourd’hui au Sénégal des fonctionnaires milliardaires”.

Dans son programme de campagne, Anta Babacar Ngom s’engage à préserver les droits des femmes pour leur assurer un épanouissement et une autonomisation, à se battre ”pour la justice et l’équité” et ”remettre le Sénégal dans l’ordre”.

MS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-CULTURE / MASA 2024 : une édition pour assumer la ‘’fonction économique’’ de l’évènement, selon son directeur général

Dakar, 12 avr (APS) – La 13e édition du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan (MASA), …