Thiès, 1er déc (APS) – Les activités de la zone économique et spéciale (ZES) de Diass démarreront le mardi 5 décembre prochain, avec l’arrivée des premières industries qui commenceront à s’y installer, a annoncé vendredi à Thiès, Abdoulaye Baldé, directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux de l’Etat (APIX).

Cette zone économique et spéciale, l’une des quatre fonctionnelles à ce jour, sur cinq à travers le pays, est “la plus importante“, selon Abdoulaye Baldé.

“Les travaux vont démarrer ce 5 décembre. Nous sommes venus faire l’état des lieux, présenté à tous les acteurs les contours du projet”, a dit Baldé, qui a profité de l’occasion pour signaler les éventuelles difficultés dans la mise en œuvre afin que des solutions soient trouvées de manière inclusive.

“Les entreprises commenceront à s’installer à partir du 5 décembre pour que le travail démarre”, a dit le DG de l’APIX, relevant que le gouverneur a donné des instructions pour que les services déconcentrés accompagnent l’APIX dans ce projet.

Située dans la commune de Diass, où est déjà implanté l’AIBD, la zone économique spéciale devra à terme, aider à la création de 50.000 à 80.000 emplois et contribuer à hauteur de 4,5 points au PIB global du pays, a dit M. Baldé, DG de l’APIX, qui est l’administrateur des ZES.

“Plusieurs centaines d’unités industrielles vont s’y installer, des milliers d’emplois vont être créés, mais également elle va nous permettre d’accélérer l’industrialisation de notre pays, créer de la valeur ajoutée sur nos matières premières et réduire le déficit de notre balance commerciale”, a-t-il dit.

Il était venu avec une équipe de haut niveau de son agence présenter, lors d’un CRD spécial, l’état d’évolution des projets agréés par sa structure dans la région de Thiès.

Abdoulaye Baldé a souligné l’importance de venir partager avec les acteurs de la région sur cet important projet,  aménagé sur 718 hectares et lancé le 31 octobre dernier par le président Macky Sall.

La région de Thiès compte deux ZES, celles de Diass et Sandiara, dans le département de Mbour. La région de Dakar en abrite deux, notamment à Bargny Sendou et Diamniadio. La cinquième ZES implantée dans la région de Fatick, est à l’étape initiale.

Se disant animé par un sentiment de fierté, au vu de la qualité des échanges, le gouverneur de Thiès, Oumar Mamadou Baldé, qui avait présidé cette rencontre, a noté qu’elle permettait à l’administration d'”être à jour par rapport aux zones économiques et spéciales”, notamment celle de Diass.

Il s’est dit “optimiste” quant à la possibilité de lever les éventuelles contraintes par rapport à sa mise en œuvre.

La région de Thiès est la deuxième en termes d’investissements directs étrangers.

ADI/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Tambacounda : lancement de la campagne d’exploitation forestière dans la région (IREF)

Tambacounda, 20 fév (APS) – L’inspection régionale des eaux et forêts (IREF) de Tamb…