Ziguinchor, 17 fév (APS) – Le Fonds d’entretien routier autonome (FERA) et les 30 collectivités territoriales de la région de Ziguinchor (sud) vont signer en mars prochain un accord de financement de plus de 937 millions de francs CFA, dans le cadre du Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes “Xëyu Ndaw Ni”, a appris l’APS vendredi de son directeur général.

 

“Le FERA, en tant qu’outil de financement de l’entretien routier au Sénégal, va signer au mois de mars prochain des conventions avec les 30 collectivités territoriales de la région de Ziguinchor pour l’enrôlement de près de 1.200 jeunes, avec des salaires annuels qui tournent autour de 937 millions de francs CFA”, a révélé Papa Ibrahima Faye.

Il s’exprimait au terme d’un comité régional de développement sur les modalités de mise en œuvre du programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes “Xëyu Ndaw Ni”, à travers le financement de l’entretien des routes non classées avec une approche à haute intensité de main d’œuvre (HIMO).

Cette rencontre a été présidée par l’adjointe au gouverneur de Ziguinchor chargée des affaires administratives, Safiyatou Joséphine Dieng, en présence des maires bénéficiaires du financement du FERA.

Papa Ibrahima Faye a indiqué qu’un point focal sera déployé à Ziguinchor pour permettre aux 30 collectivités territoriales bénéficiaires du programme d’avoir un répondant technique qui puisse les appuyer. Il s’agit ainsi d’éviter que le fonctionnement normal de ce programme ne soit plombé par des difficultés.

“Au-delà du programme Xëyu Ndaw Ni, le FERA finance l’entretien des routes et la réhabilitation des pistes au niveau des routes non classées. C’est à ce titre que pour l’année en cours, près de 600 millions de francs CFA sont engagés”, a indiqué M. Faye.

“Nous allons poursuivre cette dynamique. Le souci du chef de l’Etat, c’est de désenclaver la région sud. Au Sénégal, nous avons un patrimoine routier très important. Nous avons près de 50 mille kilomètres de route pour une valeur de 3000 milliards” CFA, a-t-il fait savoir.

Le maire de la commune de Bignona, Bacary Diatta, a salué “la pertinence” de ce programme qui dit-il devrait permettre aux collectivités territoriales bénéficiaires d’engager des jeunes “dans le sens de la création d’emplois et de la prise en charge du désensablement au niveau des axes routiers […]”.

Des maires ont décrié, lors de ce CRD consacré au financement de l’entretien du réseau routier, le retard de salaires des employés du Fonds d’entretien routier autonome (FERA) qu’ils jugent “chronique”.

“Nous voulons que le problème de retard de salaires soit définitivement réglé. Et nous sommes conscients que la question de l’emploi des jeunes est centrale. Nous allons travailler pour régler toutes les difficultés rencontrées par les communes bénéficiaires de notre programme”, a promis le directeur général du FERA, Papa Ibrahima Faye.

Il assure être à l’écoute des acteurs pour matérialiser sur le terrain les directives du chef de l’Etat dans le cadre de la promotion sociale.

 

 

MNF/MD/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Politique

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa investi officiellement pour un second quinquennat

Dakar, 19 juin (APS) – Le président Sud-africain, Cyril Ramaphosa, 71 ans, a été investi m…