Ziguinchor, 15 jan (APS) – Le gouverneur de Ziguinchor (sud), Mor Talla Tine, a présidé, lundi, un forum du ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération consacré à ‘’la compétitivité de la mangue et de l’anacarde de Casamance’’.

‘’Nous nous réjouissons de la tenue de ce forum de deux jours, qui va permettre aux acteurs des filières anacarde et mangue des régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou de se pencher sur les véritables défis de ces deux [fruits] porteurs […] d’opportunités réelles’’, a dit M.Tine.

Le but du forum de deux jours est d’identifier les difficultés auxquelles sont confrontés les producteurs de mangue et d’anacarde, de la production à la commercialisation, selon le gouverneur.

Cette rencontre va servir en même temps à trouver les voies et moyens, pour les pouvoirs publics, de prêter main-forte aux producteurs, a-t-il dit.

‘’Dans la région de Ziguinchor, en Casamance en général, on ne peut pas parler d’opportunités de développement économique en ignorant la mangue et l’anacarde’’, a souligné Mor Talla Tine.

‘’Ce sont des filières longtemps confrontées à certaines difficultés. Si nous prenons le cas de la mangue, il est nécessaire d’en améliorer les variétés et la productivité’’, a signalé M. Tine.

La filière mangue est souvent victime de la présence de mouches très nuisibles, qui affectent sa productivité, a rappelé le gouverneur.

‘’Nous travaillons avec l’ensemble des acteurs concernés, pour que l’exploitation de la noix d’anacarde puisse se faire par voie maritime’’, a-t-il assuré.

‘’Depuis qu’il a interdit l’exportation de l’anacarde par voie terrestre, l’État du Sénégal redouble ses efforts en faveur des acteurs de la filière’’, a reconnu Boubacar Konta, président d’une association de producteurs d’anacarde.

M. Konta s’est réjoui de l’aide fournie par le ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération aux acteurs des deux filières.

‘’Ce forum […] est d’une importance capitale’’, a souligné le directeur général de l’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt de marchandises au Sénégal, Idrissa Junior Diallo.

En 2023, le Sénégal a exporté près de 150.000 tonnes de noix de cajou à partir du port de Ziguinchor, selon M. Diallo.

‘’Cela représente une valeur financière de plus de 70 milliards de francs CFA’’, a-t-il ajouté.

Plus de 300 personnes – producteurs et commerçants – des filières anacarde et mangue des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor sont attendus au forum qui prendra fin mardi, selon le ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération.


MNF/ESF/ADL

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-COMMERCE / Médina Baye : un objectif de 2000 cantines visé par un programme de modernisation des sites de commerce

Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye…