Coubanao (Ziguinchor), 17 jan (APS) – Le Premier ministre Amadou Ba a inauguré mardi, les ponts de Baïla et de Diouloulou ainsi que la boucle des Kalounayes et voirie de Coubanao, a constaté l’APS.

Le chef du gouvernement effectue depuis dimanche une tournée économique dans la région naturelle de la Casamance.

À Ziguinchor, il était accompagné du ministre de l’économie, du plan et de la coopération, Doudou Ka, du ministre de l’eau, Serigne Mbaye Thiam et du ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Mansour Faye.

“Les ponts, routes et voiries que nous inaugurons aujourd’hui, par-delà leur aspect architectural impressionnant, symbolisent la force de notre volonté de désenclaver nos localités, de rapprocher nos communautés et d’améliorer la mobilité de nos concitoyens. Ils représentent des liens physiques et symboliques, favorisant l’échange, le commerce et l’épanouissement de nos régions”, a expliqué Amadou Ba.

Selon lui, “le pont de Baïla, le pont de Diouloulou et la boucle des Kalounayes, ainsi que la voirie de Coubanao, sont bien plus que des infrastructures en acier et en béton”.

”Ce sont des investissements dans l’avenir de nos régions, des témoignages de notre engagement envers le progrès et le bien-être de nos concitoyens. Ils sont le résultat de la collaboration fructueuse entre les différentes parties prenantes, démontrant que lorsque nous travaillons ensemble, nous pouvons accomplir des choses extraordinaires”, a dit le premier ministre.

Ces infrastructures, a t-il souligné, ”représentent un investissement dans le potentiel économique de la région, créant un cercle vertueux d’opportunités d’emploi, de croissance économique locale et de renforcement de la connectivité régionale et nationale”.

”Cela va contribuer à renforcer le tissu économique local, grâce à un élan positif pour les différentes chaînes de valeur. Elles constituent un pilier fondamental pour l’épanouissement économique à long terme de la région de Casamance et de l’ensemble du pays”, a t-il indiqué.

Pour le chef du gouvernement, “les entrepreneurs locaux auront désormais la possibilité d’atteindre de nouveaux marchés, favorisant ainsi la croissance des petites et moyennes entreprises”.

”Les entreprises nationales et étrangères peuvent plus facilement accéder à la région de Casamance, stimulant ainsi les investissements et favorisant le développement économique. La connectivité accrue crée également des opportunités pour le secteur du tourisme, offrant aux visiteurs un accès plus facile aux beautés naturelles de la région. Ces ouvrages sont aussi des passerelles vers un avenir meilleur”, a t-il dit.

Il estime que “ces infrastructures ouvrent des perspectives nouvelles pour le développement économique, renforcent la cohésion sociale et offrent de nouvelles opportunités pour les générations futures”.

Pour lui, “les ponts de Baïla, de Diouloulou, la boucle des Kalounayes et la voirie de Coubanao représentent, en effet, des symboles concrets de l’engagement du président de la République Macky Sall envers le développement, la connectivité et le bien-être de nos concitoyens”.

Il a par ailleurs tenu à exprimer sa gratitude envers tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ces projets, ainsi que les partenaires techniques et financiers.

Les travaux du pont de Baïla ont démarré en 2021. Il s’étend sur un linéaire de 120 mètres pour un investissement de cinq milliards 327 millions 81 mille 901 de CFA. Celui de Diouloulou dont les travaux ont démarré en janvier 2022 s’étend également sur un linéaire de 120 mètre pour un coût global de cinq milliards 311 millions 274 mille 18 de francs CFA.

La boucle des Kanoulayes s’étend sur une linéaire de 52 kilomètres pour un investissement de 17 milliards 731 millions 618 mille 73 francs CFA. Elle a été financée par l’État du Sénégal avec le concours de la BAD, BIE, UE et global Gateway. Les travaux ont été supervisés par l’entreprise CRSG.

AGEROUTE Sénégal était le chargé de la mise en œuvre de tous ces travaux de construction.


MNF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Fatick : la SIRN veut financer la construction d’une centaine de pirogues en fibre de verre

Djiffer (Fatick), 21 fév (APS) – La Société des infrastructures de réparation navale…