Ziguinchor, 24 fév (APS) – Le projet “Éducation et santé mobilisées en situation d’urgence (EDUSAMU)” a été lancé, samedi, à Ziguinchor (sud), une initiative visant à attirer l’attention des populations sur la survenue de situations d’urgence notamment les crises sanitaires.

”Éducation et santé mobilisées en situation d’urgence” est une initiative de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep) et d’Enda santé. Le projet est financé par la Fondation OSIWA et mis en œuvre par l’antenne régionale de l’association pour le développement communautaire (ADC 221).

”EDUSAMU”  vise à ”attirer l’attention des populations de la commune de Ziguinchor particulièrement les personnes handicapées sur les crises d’urgence qui peuvent survenir à tout moment notamment les crises sanitaires comme la Covid-19″, a expliqué à des journalistes son chef d’antenne régionale, Seydou Nourou Thiam par ailleurs directeur régional de l’action sociale de Ziguinchor.

Selon lui, ”ce projet mettra en symphonie plusieurs acteurs autour de la question avec un focus sur les personnes handicapées de la commune de Ziguinchor regroupées en association communale et composée de plusieurs types de handicap”.

Seydou Nourou Thiam a relevé que ”les conséquences de la maladie à coronavirus ont poussé l’action sociale de Ziguinchor à réfléchir sur des stratégies, concepts et paradigmes d’interventions en faveur des couches vulnérables”.

Il estime que ce projet ”vient donc renforcer le dispositif de l’action sociale envers les couches vulnérables dont les personnes handicapées”. Il permettra de ”sensibiliser, préparer et renforcer les capacités des personnes handicapées afin qu’elles puissent faire face à d’éventuelles pandémies”.

Le président du collectif communal des organisations de personnes handicapées de Ziguinchor, Mamadou Diallo, a salué l’intervention de ce projet.

”Beaucoup d’événements se sont passés en matière de santé. Et les personnes en situation d’handicap ont été souvent laissées en rade dans le domaine de la prévention. Quand ce projet vient inclure les personnes handicapées dans le domaine de la prévention des pandémies, nous ne pouvons que nous en réjouir”, s’est félicité M. Diallo.

Ce projet, a t-il expliqué, “est une initiative locale innovante sur des stratégie et intervention des communautés face à une situation de crises sanitaires majeures comme la Covid-19”.

MNF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FRANCE-PATRIMOINE / Patrimoine de Senghor : l’ancien président n’avait pas pris de dispositions sur son héritage, selon Amadou Ly

Dakar, 19 avr (APS) – Le secrétaire général de la fondation Léopold Sédar Senghor, A…