Cap Skirring, 1 er déc (APS) – Un forum axé sur la lutte contre les violences électorales s’est ouvert, vendredi, au Cap Skirring, à l’intention de 60 jeunes leaders de la région de la région de Ziguinchor, a constaté l’APS.

Cette activité de deux jours est organisée par le conseil national de la jeunesse du Sénégal (CNJS) en partenariat avec la fondation Konrad Adenauer.

”Nous voulons à travers ce forum conscientiser les jeunes sur le rôle premier de la politique et les violences électorales”, a expliqué le président du conseil national de la jeunesse du Sénégal, Khadim Diop.

Aussi a-t-il ajouté, “cette activité va permettre d’amener 60 jeunes leaders de la région de Ziguinchor à privilégier les débats d’idées pendant la période électorale”.

Elle facilitera également le réseautage entre les 60 jeunes afin de renforcer les liens et de cultiver le respect de la diversité dans l’opinion, a souligné M. Diop.

”Les jeunes sont des acteurs et sont victimes de toutes formes de violences liées à des élections. Nous voulons maintenir la paix au niveau de la région de Ziguinchor lors de la prochaine élection présidentielle”, a dit Khadim Diop.

Il a expliqué que “durant ces deux jours, les participants vont discuter sur les causes des violences électorales et quel comportement faudra t-il tenir pour éviter ces violences électorales”.

Il s’agira également de parler de la responsabilité des jeunes dans ces violences électorales et de leur donner les outils nécessaires pour bien communiquer durant la campagne électorale surtout dans les réseaux sociaux.

Pour lui, “la politique est un moyen de promouvoir une idéologie et de matérialiser une vision à travers des actions publiques”.

Elle est une science qui traite et discute des affaires publiques liées au gouvernement d’un Etat, ou aux relations mutuelles des divers États, a t-il indiqué.

Toutefois, “nous assistons de nos jours à une autre forme de politique qui utilise des méthodes peu recommandables, surtout durant les périodes électorales”, a déploré M. Diop.

Il a, par ailleurs, demandé aux candidats à l’élection présidentielle d’adopter le projet de loi instituant un quota d’au moins de 30% des jeunes dans les Assemblées électives et semi- électives.

MNF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Fatick : la SIRN veut financer la construction d’une centaine de pirogues en fibre de verre

Djiffer (Fatick), 21 fév (APS) – La Société des infrastructures de réparation navale…