Dakar, 1 er déc (APS) – Dakar Mobilité, une société privée de droit sénégalais détenue par Meridiam (70%) et le FONSIS (30%), a réussi à réunir l’ensemble des 135 millions d’euros, soit près de 89 milliards de francs CFA, nécessaires au déploiement du futur réseau de bus rapid transit (BRT) électriques de Dakar, selon un communiqué reçu vendredi à l’APS.

Dakar Mobilité renseigne que Proparco, Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF), Private Infrastructure Development Group (PIDG) et l’Union européenne se sont donnés la main afin d’assurer ce financement.

‘’Pour financer les équipements du BRT de Dakar, un prêt d’un montant de 85,4 millions d’euros (plus de 84 milliards FCFA] est apporté à parts égales par Proparco, filiale de l’Agence française de développement, en charge du secteur privé, et EAIF, agissant par l’intermédiaire de sa société de gestion Ninety-One’’, souligne le communiqué.

Le document indique que tous deux mettent également à disposition de Dakar Mobilité un prêt pour un total de 6,4 millions d’euros, soit plus de 6 milliards FCFA, afin de financer le remplacement des batteries des bus à la fin de leur durée de vie (8 ans).

‘’Deux subventions, l’une déléguée par l’Union européenne pour un montant de 4 milliards 500 millions FCFA (7 milliards d’euros), l’autre sécurisée auprès du PIDG pour environ 9 milliards d’euros, viennent compléter le financement du projet’’, précise le communiqué. Il signale que le solde est apporté par Meridiam, une société française indépendante, et le FONSIS, le Fonds souverain d’investissements stratégiques du gouvernement sénégalais.

Les infrastructures du BRT ont été construites sous la responsabilité directe du CETUD, le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD), rappelle le communiqué.  Il précise que celui-ci a délégué, pour une durée de  quinze ans, la fourniture des bus BRT électriques et des systèmes associés, ainsi que l’exploitation du BRT à Dakar Mobilité.

‘’Le projet BRT de Dakar est l’un des plus innovants en termes de transition énergétique développé en Afrique’’, peut-on lire dans le document.

Selon la société, ce projet participe à la construction d’un ‘’système complet de mobilité, efficace, inclusive, fiable et bas-carbone pour le Grand Dakar’’.

Dakar mobilité assure que le BRT deviendra un mode de transport ‘’majeur’’ de l’agglomération dakaroise, avec un objectif à terme de 300 mille voyageurs par jour circulant entre la périphérie et le centre de la ville.

MFD/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Cap-Skirring: trois morts et un disparu dans le chavirement d’une pirogue

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une p…