Ziguinchor, 17 avr (APS) – Les taux d’abandon et de redoublement dans les cycles moyen et secondaire ont frôlé respectivement 19 % et 22% en 2023, dans la région de Ziguinchor, a révélé, mercredi, l’inspecteur d’académie (IA), Cheikh Faye

 “Nous avons des efforts à faire au niveau du baccalauréat. Le taux de redoublement dans le moyen et le secondaire est préoccupant. Quand on frôle les 22% de taux de redoublement, 19% de taux d’abandon, il y a des choses à faire pour le maintien des élèves”, a-t-il déclaré.

Il s’exprimait au terme d’une réunion consacrée à la revue annuelle conjointe du secteur de l’éducation au niveau de la région de Ziguinchor, en présence du gouverneur, Mor Talla Tine.

 “Nous avons toujours des problèmes dans la prise en charge des disparités”, a relevé l’IA de Ziguinchor.

Toutefois, cette académie a ‘’connu des performances réelles tant au niveau de la qualité qu’au niveau de l’équité dans l’accès à l’éducation et au niveau de la gouvernance”, s’est-il réjoui.

“Au plan de l’équité, la prise en charge des élèves à besoins éducatifs spéciaux est en marche à Ziguinchor. Il y a également des efforts dans la prise en charge des élèves vulnérables par des appuis multiformes pour les appuyer à réussir”, s’est félicité Cheikh Faye.

Il a signalé d’autres performances, notamment au plan de la gouvernance et la sécurisation du quantum horaire, malgré les problèmes notés à Ziguinchor, à la fin du troisième trimestre 2023.

“Il s’agissait d’analyser la mise en œuvre du Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (PAQUET) dans la région”, a expliqué l’adjoint au gouverneur de Ziguinchor, chargé des affaires administratives, Sidi Guissé Diongue.

Il a déclaré que “l’analyse des différents programmes nous a permis de comprendre que des résultats importants ont été réalisés, même si dans certains domaines des efforts restent à faire”.

La réunion a été aussi l’occasion pour le gouverneur et les acteurs de l’éducation de la région de Ziguinchor de prendre l’engagement de lutter contre les stupéfiants dans les écoles.

“L’utilisation de ces produits stupéfiants est un phénomène qui est constaté à Ziguinchor comme dans d’autres régions du Sénégal”, a avoué l’adjoint au gouverneur.

 “Nous allons faire davantage de sensibilisation au niveau des écoles mais également au niveau des associations de parents d’élèves, pour mieux informer les jeunes sur les méfaits de ces produits mais également sur les impacts négatifs qu’ils peuvent avoir sur leur scolarité”, a promis Sidi Guissé Diongue.

MNF/ASG/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL-RESULTAT  / National 1 : l’AS Bambey se qualifie pour la première fois de son histoire en ligue 2

Mbacké, 28 mai (APS) – L’AS Bambey ( 3e, 36 pts) s’est qualifiée mardi en ligu…