Ziguinchor, 13 juin (APS) – Des dockers du port de Ziguinchor (sud) déplorent le recours aux camions pour le transport des noix de cajou au détriment de la voie maritime.

“Nous fustigeons le transport des noix de cajou par camion au détriment de la voie maritime. Cela a complètement paralysé les activités au niveau du port de Ziguinchor”, a déclaré le président du bureau de la main-d’œuvre portuaire (BMOP), Mokhtar Dabo, lors d’un sit-in organisé lundi soir.

Il a indiqué que les dockers ne travaillent plus “depuis deux ans” au niveau du port, du fait que des armateurs “ne veulent pas passer par la voie fluviale” pour le transport des noix de cajou.

Pourtant, “l’État a mis tous les moyens et avait pris toutes les dispositions” pour que les expéditions se fassent via le port de Ziguinchor, a-t-il rappelé. “Nous ne comprenons pas pourquoi les armateurs ne veulent pas passer par le port de Ziguinchor”, a-t-il lancé.

“Depuis deux ans, la voie terrestre est empruntée pour l’évacuation des noix d’anacardiers. Cette pratique impacte négativement sur l’économie locale”, a-t-il déploré.

Le bureau de la main-d’œuvre portuaire compte au total 250 membres, précise son président.

 

MNF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ATHLETISME / Meeting international d’athlétisme de Saint-Louis : un succès, selon l’initiateur

Saint-Louis, 21 avr (APS) – La première édition du meeting international d’athlétism…