Tivaouane, 19 juil (APS) – Les forces de sécurité, d’hygiène et de la santé du département de Tivaouane (ouest) ont réitéré mercredi leurs engagements à faire leur possible pour la ziarra annuelle qui se tient dans la cité religieuse le lendemain de la fête de l’Achoura, célébrée cette année le 28 juillet.

La fête de l’Achoura marque le début du nouvel an musulman. Elle représente un jour de révélation et de délivrance pour les musulmans sunnites, car correspondant au jour où, selon la tradition, Dieu a accepté le repentir d’Adam et sauvé l’arche de Noé, par exemple.

Les services de l’État concernés par cette ziarra travaillent pour qu’elle se déroule “sans problème”, ont-ils assuré lors d’un comité départemental de développement (CDD) tenue sous la supervision du préfet du département de Tivaouane, Mamadou Guèye.

”Nous ferons tout le nécessaire pour assurer une entrée fluide au niveau de tous les points qui permettent d’accéder à la cité religieuse de Tivaouane”, a déclaré le commandant Papa Diop du corps urbain de Tivaouane, en présence de plusieurs autorités religieuses, parmi lesquelles Serigne Moustapha Sy Al Amine, responsable moral du Dahira Mouhtafina, maître d’œuvre habituel de cette manifestation annuelle qui mobilise toute la jeunesse tidjane du Sénégal.

Le major Atou Seck des sapeurs-pompiers, de son côté, assure que son service mettra à la disposition des organisateurs une citerne de 10.000 litres, une ambulance postée à l’entrée et un service de secours au niveau de l’esplanade des mosquées.

Concernant le volet santé, le représentant de la directrice de l’hôpital Dabakh de Tivaouane a déclaré que sa structure va doubler ses équipes de garde durant toute la journée de l’Achoura, ajoutant qu’un orthopédiste sera de permanence et à disposition des pèlerins.

Cette ziarra résultant d’une recommandation de Serigne Mansour Sy Borom Daradji pour occuper utilement la jeunesse tidjane du Sénégal, va servir de tribune à Serigne Moustapha Sy Al Amine pour revenir sur “la véritable mission des jeunes.”

”Sachez que la jeunesse représente la plus grande partie de la vie de l’homme sur terre, et on ne peut pas la compenser ou y revenir quand elle est dépassée. L’avenir de toute nation est lié à la préparation complète de sa jeunesse”, a dit le guide moral du Dahira Mouhtafina.

Serigne Moustapha Sy d’ajouter : “C’est la raison pour laquelle l’islam exhorte la société à profiter pleinement de l’énergie des jeunes afin qu’ils contribuent à la bonne marche de la société, que ce soit sur le plan culturel, cultuel ou même économique. Car c’est aux jeunes de produire ce dont la société a besoin pour survivre. Celui qui ne produit pas ne doit pas prétendre à la consommation.”

Auparavant, faisant la synthèse de toutes les interventions des membres du CDD, le préfet Mamadou Guèye a dit toute sa fierté de constater l’engagement des services concernés à matérialiser le vœu de toute la “Hadara Tidjane” relativement à un déroulement sans anicroche de cette ziarra.

MKB/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FRANCE-ISLAM / Paris abrite une conférence internationale sur l’Islam soufi, à partir de jeudi

Dakar, 21 mai (APS) – Le Dahira (association religieuse) Sop Naby de France et la Ce…