Dakar, 7 fév (APS) – Les États-Unis d’Amérique disent être ‘’profondément préoccupés’’ par le report de l’élection présidentielle au Sénégal et exhortent le gouvernement sénégalais à tenir ce scrutin conformément à la Constitution et aux lois du pays.

Dans un communiqué du département d’État, son ministère chargé des relations extérieures, le gouvernement américain déclare être ‘’profondément préoccupé par les mesures prises pour retarder l’élection présidentielle du 25 février au Sénégal’’.

Washington s’alarme par ailleurs des informations faisant état de l’expulsion, par les forces de l’ordre, de députés qui se sont opposés à la loi examinée en vue du report de l’élection présidentielle.

‘’Cela a entraîné un vote de l’Assemblée nationale qui ne peut être considéré comme légitime’’ en raison ‘’des conditions dans lesquelles il a eu lieu’’, déplorent les États-Unis d’Amérique.

Lundi soir, l’Assemblée nationale sénégalaise a adopté une proposition parlementaire reportant au 15 décembre prochain l’élection présidentielle initialement prévue le 25 février.

Le vote s’est déroulé sans la présence de plusieurs députés de l’opposition, lesquels protestaient contre ladite proposition et le report de l’élection. Ils ont été expulsés par des gendarmes de la salle où se tenait le vote.

Deux jours avant l’examen de ladite loi, le président de la République, Macky Sall, a annoncé l’abrogation du décret par lequel il avait convoqué les électeurs aux urnes, le 25 février prochain.

M. Sall, élu en 2012 et réélu en 2019, a réaffirmé sa volonté de ne pas se présenter à cette élection, une promesse qu’il avait faite en juillet dernier.

AKS/ESF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria

Dakar, 21 fév (APS) – Le Sénégalais, Mohamed Malick Fall, récemment nommé au poste de coor…