Dakar, 26 mai (APS) – Vingt-six nouveaux volontaires du Corps de la paix américain ont prêté serment, vendredi, en vue de contribuer à l’atteinte des objectifs du Sénégal en matière de santé et de développement économique et communautaire.

Cette prestation de serment coïncide avec la célébration du 60ème anniversaire de l’arrivée au Sénégal des premiers volontaires du Corps de la paix américain. Les volontaires, qui viennent de prêter serment, serviront pendant deux ans dans neuf régions du pays.

‘’Les volontaires ont suivi une formation de 11 semaines pour apprendre le Peul ou le Wolof, ainsi que les compétences interculturelles et techniques dont ils ont besoin pour réussir dans leur mission au sein de leurs nouvelles communautés sénégalaises’’, a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Micheal Raynor.

Au cours de ces deux prochaines années, a-t-il indiqué, ils serviront comme volontaires dans les secteurs de la santé et du développement économique communautaire, en travaillant aux côtés de leurs homologues sénégalais pour promouvoir le développement durable.

‘’Pour y parvenir, ils auront besoins du soutien inestimable de beaucoup d’entre vous ici présents. Bien sûr, rien ne serait sans celui des familles qui les hébergent, les communautés et le personnel du corps de la paix’’, a-t-il souligné.

Il a rappelé comment le défunt président des Etats-Unis, John F. Kennedy, avait émis, il y a 62, “l’idée simple et lumineuse selon laquelle il était possible de parvenir à la compréhension, l’amitié et au bien-être dans le monde, par le simple fait de vivre et de travailler les uns avec les autres”.

 

‘’C’est un moment important qui nous pousse à faire un bilan partiel et non exhaustif sur l’impact du corps de la paix au Sénégal au cours de ces 60 dernières années. En effet, 4.300 Américains ont eu à servir durant cette période dans toutes les régions du pays’’, a, quant à elle, rappelé la directrice nationale par intérim du Corps de la paix américain, Joanna Olsen.

Au cours de ces dernières années, a-t-elle souligné, les volontaires, en collaboration avec les communautés locales et les partenaires, ont planté sept cent mille arbres, formé plus de 14 mille agriculteurs, etc.

‘’Ils ont formé 4.300 personnes à l’éducation financière et mis en œuvre plus de 857 millions de francs CFA d’activités de subvention de partenariat du Corps de la paix pour les activités d’assistance’’, a-t-elle ajouté.

Pour le secrétaire général adjoint du gouvernement, Alioune Badara Diop, cette double commémoration témoigne de l’attachement des Etats-Unis d’Amérique, de leur engagement et de leurs excellentes relations avec le Sénégal.

‘’Cela reste un signe fort de l’engagement des autorités américains à accompagner le Sénégal dans sa trajectoire vers le développement’’, s’est-il félicité.

Selon lui, cette célébration reste une manifestation éclatante que le défi lancé dans les années 60 à des jeunes étudiants américains par le président John f. Kennedy, a été largement relevé par tout un peuple.

‘’Cela signifie aussi que ce défi continuera d’être relevé génération après génération, car plus d’un demi-siècle après, ce sont près de 200 mille volontaires et bénévoles américains qui ont rallié cet appel apportant leur concours aux plus démunis dans 139 pays (…) ’’, a-t-il relevé.

AMN/MD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-STUPEFIANTS / Kolda : 108 kg de cocaïne saisis par la douane de Kalifourou

Kolda, 15 juin (APS) – La brigade commerciale des douanes de Kalifourou (sud) a sais…