Mbour, 15 fév (APS) – Le Fonds d’impulsion de la microfinance (FIMF), une structure logée au ministère de la Microfinance, prévoit de définir une stratégie plus adaptée pour aider les institutions de microfinance à remplir pleinement leurs missions, a-t-on appris de son directeur général, Ndiamé Ndiaye.

“Le FIMF envisage de définir une nouvelle stratégie d’accompagnement plus adaptée, qui permettra d’atteindre pleinement ses missions, en tant qu’instrument d’appui”, a dit M. Ndiaye, jeudi, à Mbodiène (Mbour), lors d’un atelier consacré à cette nouvelle méthode.

La rencontre vise à approfondir la réflexion sur cette nouvelle stratégie et à fixer les modalités de sa mise en œuvre.

“Il était temps de changer de paradigme afin d’avoir un meilleur impact auprès des populations dites vulnérables en zone rurale et périurbaine”, a-t-il expliqué M. Ndiaye.

Selon Ndiamé Ndiaye, “cinq institutions de microfinance de petite taille vont bénéficier de la stratégie de coaching pour renforcer leur performance”.

Il s’agira de “suivre ces institutions de microfinance sur une durée relativement longue jusqu’à 36 mois maximum pour un diagnostic complet”, afin de pouvoir les accompagner “selon les zones de priorité”.

Selon l’officiel, “les SDF (institutions financières) de petite taille continuent à être confrontés à plusieurs problèmes”, et cela, “malgré les nombreuses actions” des autorités.

La nouvelle approche à laquelle réfléchissent les participants à ce séminaire cherche à “avoir un meilleur impact” sur ces institutions financières et les populations qui bénéficient de leurs services, a-t-il noté.

 DOB/ADI/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE / Tambacounda : le gouverneur appelle au renforcement des moyens matériels et humains de la douane

Tambacounda, 16 avr (APS) – Le gouverneur de Tambacounda, Guedj Diouf, après une sai…