Dakar, 14 déc (APS) – La direction des investissements et des aménagements touristiques (DIAT) cherche à élaborer un ‘’plan directeur’’ de développement du tourisme dans le delta du Saloum (centre-ouest), a-t-on appris de ses dirigeants, jeudi, à Dakar.

Elle a tenu un atelier d’élaboration dudit plan, le même jour, en présence des acteurs concernés.

‘’Cette rencontre est l’occasion pour l’ensemble des acteurs du tourisme sénégalais, ceux du delta du Saloum notamment, de discuter des investissements et des aménagements touristiques qui pourraient être pris en compte par le plan directeur’’, a souligné Diène Ndiaye, le directeur de cabinet du ministre du Tourisme et des Loisirs.

Pour y arriver, il faut qu’il y ait une implication des ministères, des collectivités territoriales et des autres parties concernés, a souligné M. Ndiaye lors de l’atelier.

Il signale, en parlant de l’atelier, que ‘’c’est une étape importante de la planification stratégique de la politique nationale de tourisme, du delta du Saloum surtout, qui est un écosystème particulier’’.

L’écosystème du delta du Saloum concentre de nombreuses opportunités propices au développement de diverses formes de tourisme, selon le directeur de cabinet du ministre du Tourisme et des Loisirs.

‘’Nous voulons un tourisme planifié et maîtrisé’’

‘’Il est aisé de comprendre la place privilégiée [du tourisme] dans les stratégies d’investissement et de promotion, car l’attractivité et la compétitivité de la destination Sénégal requièrent en priorité des aménagements structurants et une administration performante’’, a relevé Diène Ndiaye.

C’est important de ‘’veiller à ce que le plan soit cohérent, pertinent et accepté de tous’’, a-t-il dit, rappelant que le tourisme fait partie des secteurs prioritaires du Plan Sénégal émergent.

‘’Nous voulons un tourisme planifié et maîtrisé. Nous ne voulons pas faire du pilotage à vue. Pour cela, il faut avoir un plan directeur maîtrisé et inclusif’’, a souligné Ousmane Ndao, le directeur des investissements et des aménagements touristiques.

Des partenaires techniques et financiers seront sollicités en vue de l’élaboration d’un bon ‘’plan directeur’’ du développement du tourisme dans le delta du Saloum, selon M. Ndao.

Un cabinet espagnol prend part à l’élaboration du plan.

‘’Faire des études sur 2.500 hectares, ce n’est pas facile. C’est heureux que nous ayons pu décrocher […] un don non remboursable, qui nous aidera à faire les études’’, s’est réjoui Ousmane Ndao.

Le delta du Saloum et ses vestiges de plus de deux millénaires d’occupation humaine ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2011.

MFD/ESF/ASG

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …