Diamniadio, 4 juin (APS) – La plupart des 300 participants au dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice ont contribué ‘’activement’’ aux travaux, a indiqué mardi le magistrat Amady Bâ, porte-parole de la commission scientifique et de synthèse dudit dialogue.

La restitution de ce dialogue national, lancé mardi 28 mai par le chef de l’Etat, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, au Centre international de Conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), a eu lieu ce matin.

‘’Le dialogue national a réuni plus de 300 invités, dont la plupart ont participé activement aux travaux de ces Assises’’, a relevé M. Bâ.

Il intervenait lors de la cérémonie de restitution des travaux des deux commissions chargées de réfléchir et proposer des recommandations pour la réforme et la modernisation de la justice.

Ces participants sont composés, entre autres, des universitaires, des sociologues, des anthropologues, des architectes, des représentants de la société civile, d’anciens détenus, des juristes, des magistrats.

Des experts, des greffiers, des avocats, des huissier, des agents de l’administration pénitentiaire, des hommes de Lettres, des personnalités et artistes de renom et divers autres acteurs ont aussi pris part aux travaux, a souligné le porte-parole de la commission scientifique et de synthèse.

“75% de Sénégalais sur un échantillon de 4000 font peu confiance à la justice”

Membre de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption, Amady Bâ a  annoncé que les travaux de ces assises feront l’objet d’un “rapport définitif qui sera incessamment transmis au président de la République”, Bassirou Diomaye Faye.

Selon lui, “les organisateurs de ces Assises nationales sur la justice ont travaillé sur les tous les aspects du système judiciaire sénégalais”.

A la veille du lancement de ce dialogue, une plateforme dite ‘’Jubbanti’’ a été mise en place pour recueillir les avis des citoyens sénégalais d’ici et de la diaspora par rapport à leur niveau de confiance à la justice de leur pays.

Amady Bâ a indiqué, ) cet effet, qu’il ressort de l’analyse d’un échantillon de près de 4000 intervenants, que ‘’75% de Sénégalais font peu confiance à la justice’’, là où ‘’24% n’accordent pas de confiance à la justice’’.

Au total, ‘’43% des intervenants (sur la plateforme Jubbanti) font peu confiance contre ‘’7% qui ne font pas du tout confiance à la Justice’’. Cependant, 1368 internautes disent lui faire confiance.

SG/ASG/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-SERMON / Tivaouane : Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh dénonce le massacre du peuple palestinien

Tivaouane, 17 juin (APS) – Le marabout Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh a dénoncé lund…