Dakar, 31 mai (APS) – Le Secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale a indiqué, vendredi, que la diminution du tabagisme demeure l”’objectif principal” des autorités, lesquelles souhaitent en faire un levier pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD).

‘’La diminution de la prévalence du tabagisme constitue notre objectif principal, elle doit être considérée comme un levier essentiel pour atteindre tous les objectifs de développement durable (ODD), particulièrement l’ODD 3 relatif à la bonne santé et au bien-être de la population’’, a déclaré Serigne Mbaye.

Il présidait la cérémonie officielle de la journée mondiale sans tabac, édition 2024, dont le thème est : ‘’Protéger les enfants contre l’interférence de l’industrie du tabac’’.

M. Mbaye rappelle qu’à travers le Programme national de lutte contre le tabac (PNLT), le Sénégal est parvenu à une baisse considérable de la prévalence du tabagisme avec la mise en œuvre de la loi antitabac et des missions de supervision menée de façon régulière dans les lieux public afin de protéger les Sénégalais non seulement du tabac mais aussi du tabagisme passif.

‘’Les résultats de ces efforts sont encourageants. Cependant, nous allons continuer à renforcer nos efforts de sensibilisation et à garantir le respect strict de nos réglementations”, a-t-il assuré.

A cet effet, il a indiqué qu’un travail sera mené sur les nouveaux défis tels que l’essor des nouveaux produits du tabac qui ciblent essentiellement la jeunesse.

‘’L’enquête CAP réalisée au Sénégal en 2023 par le PNLT nous a révélé que les produits du tabac nouveau et émergent sont présents au Sénégal et vendus à plus de 60% dans les réseaux sociaux’’, a informé M. Mbaye.

Sous ce rapport, il considère qu’il est du ‘’devoir’’ le plus sacré de garantir un avenir sain et prospère aux générations futures, cela non seulement en tant que ministère mais aussi en tant que parents, ceci malgré l’ingérence de l’industrie du tabac.

‘’Chaque jour, nos enfants sont les cibles de l’industrie du tabac qui fait la promotion de ses produits, dans les réseaux sociaux, ce qui les attirent vers le piège du tabagisme’’, a regretté le Secrétaire général.

Face à cette situation, il a lancé un appel solennel à tous les partenaires technique et financiers, leur demandant de ‘’continuer à soutenir le Sénégal dans ses efforts pour un monde sans tabac’’.

‘’La lutte contre le tabac est une course de longue haleine, qui nécessite l’engagement de tous et ensemble nous y arriverons’’, a dit Serigne Mbaye.

Dans son message à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, le docteur Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, a invité les États membres de la région africaine à ‘’intensifier les efforts’’ pour protéger les jeunes de l’ingérence de l’industrie du tabac en prenant des mesures pour assurer le respect par les gouvernements de leurs obligations en vertu de l’article 5.3 de la Convention-cadre de l’OMS.

Ladite convention ”les oblige à mettre en place des mesures de protection pour préserver les politiques de lutte antitabac de toute ingérence de l’industrie du tabac”, a conclu le docteur Moeti.

NSS/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Le CNP organise l’édition 2024 de ses ‘’assises de l’entreprise’’ à partir de jeudi

Dakar, 24 juin (APS) – Le Conseil national du patronat du Sénégal (CNP) va organiser ses p…