Les responsables régionaux de la Coopérative nationale des entreprises de transport de marchandises (CNETM) se sont retrouvés à Thiès pour évoquer un problème les opposant à la Banque nationale de développement économique (BNDE). Ils se disent dans l’incapacité de payer des camions qui leur ont été donnés à crédit dans le cadre d’un projet de renouvellement du parc des gros-porteurs, lancé en 2016. La coopérative explique cette situation par des prix exorbitants, bien au-delà de ceux annoncés auparavant et la non application des mesures d’accompagnement prévues. Elle sollicite l’intervention du chef de l’Etat qui a été à l’origine du projet, pour que cesse la saisie de leurs véhicules par un représentant de la banque.

Dans la même rubrique
Charger plus dans APS TV

Voir aussi...

VIDEO / Jusqu’à 70% de gains de rendement grâce à de nouvelles technologies agroécologiques

Des technologies agricoles expérimentées et mises à l’échelle dans le cadre du proje…