Dakar, 8 fev (APS) – Un répertoire de 125 métiers des arts et de la culture a été soumis, jeudi, aux professionnels et entrepreneurs du secteur au cours d’un atelier de validation ouvert à Dakar par le ministre de la Culture et Patrimoine historique Aliou Sow.

‘’Cet atelier est une consultation avec les acteurs culturels avant de présenter le répertoire de 125 métiers des arts et de la culture au chef de l’Etat qui prendra un décret suivi de trois arrêtés du ministre de la Culture pour que cette mesure soit effective’’, a déclaré le ministre de la Culture.

Ce travail entre dans le cadre de la prise en charge des décrets d’application relatifs à la loi sur le statut de l’artiste et des professionnels de la culture votée par l’Assemblée nationale le 30 décembre 2020 et promulguée par le président de la République le 13 mars 2021.

Selon Aliou Sow, la mise en œuvre de ce répertoire combinée avec la création dans chaque région d’une fédération régionale des acteurs culturels [déjà effective dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou (sud) et Kaffrine (centre)] permettra au secteur des arts d’’’entrer de plein pied dans la formalisation’’.

‘’Le secteur des arts souffre de l’informel, aujourd’hui on ne peut pas donner avec exactitude le nombre de cinéastes, de musiciens ou de danseurs au niveau national, et encore moins au niveau régional et départemental’’, déplore le ministre.

Soulignant l’importance de ce répertoire des métiers du secteur des arts et de la culture, il estime qu’il permettra aux professionnels de la culture de se doter de cartes professionnelles, d’avoir des données statistiques fiables et à l’Etat de bien orienter ses subventions.

‘’C’est un répertoire ouvert qui est appelé à accueillir de nouveaux métiers, même après la signature du décret d’application’’, a indiqué Aliou Sow.

La directrice des arts, Ndèye Khoudia Diagne a précisé que ce répertoire présenté aux acteurs ne prend pas en compte le secteur du cinéma, qui depuis 2004 a son propre répertoire de 65 métiers.

Elle a expliqué que cela découle de la loi du 3 avril 2002 portant règles d’organisation des activités de production, d’exploitation et de promotion cinématographiques et audiovisuelles adoptée par le Sénégal.

Selon la directrice des arts, le secteur de la culture totalise plus de 200 métiers.

Président de l’Association des métiers de la musique du Sénégal, Daniel Gomez a fait savoir que les acteurs ont été impliqués dans l’élaboration de ce répertoire.

‘’Nous avons travaillé ensemble sur ce répertoire qui prend en compte toutes les filières. C’est important d’avoir cet outil qui nous permet de savoir quels sont les différents métiers reconnus par le ministère de la Culture et les acteurs culturels’’, a-t-il dit.

Au mois d’août, les projets de textes d’application de la loi portant statut de l’artiste et des professionnels de la culture qui prévoit un droit à la protection sociale pour les acteurs culturels ont été soumis aux professionnels de la Culture.

MYK/FKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-COMMERCE / Médina Baye : un objectif de 2000 cantines visé par un programme de modernisation des sites de commerce

Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye…