Saint-Louis, 25 jan (APS) – Le préfet du département de Saint-Louis, Diadia Dia, a procédé jeudi, au lancement du projet ‘’Feed the future Senegal Bamtaare Sukaabe’’, visant à accroître l’engagement des jeunes en faveur de leurs communautés, a constaté l’APS.

Ce programme financé à hauteur de 3 millions de dollars (plus de 1, 8 milliard de francs Cfa) par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), va être mis en œuvre dans les régions de Saint-Louis, Louga, Matam et Dakar pour une durée de cinq ans.

‘’Nous venons aujourd’hui pour lancer un projet Bamtaare Sukaabe sur financement de l’Agence des États-Unis pour le développement (USAID). Ce projet vise à accroître l’engagement des jeunes dans leurs communautés’’, a expliqué Malick Diop, son coordonnateur.

Il s’entretenait avec des journalistes en marge d’un comité départemental de développement (CDD) consacré au lancement du projet.

‘’En lançant ce projet avec les autorités, nous venons contribuer à l’effort de l’État sur la politique de la jeunesse, pour que cette jeunesse soit accompagnée, mobilisée dans leurs initiatives dans leurs communautés’’, a-t-il ajouté en soulignant qu’il s’agissait d’un projet à fort impact social.

Venu présider cette réunion, le préfet du département de Saint-Louis, Diadia Dia, a salué ce programme, lequel vise à promouvoir le développement de la jeunesse.

‘‘C’est un projet extrêmement important dans la mesure où il s’inscrit dans le cadre des politiques publiques visant à promouvoir le développement de la jeunesse’’, a-t-il magnifié. Il n’a pas manqué de rappeler que l’État du Sénégal avait beaucoup fait en termes d’accompagnement des jeunes.

‘’Feed the future Senegal Bamtaare Sukaabe’’ est un programme de renforcement des capacités de leadership de jeunes dans leurs communautés (dans les quartiers, villages, espaces éducatifs), fait-on savoir dans un dossier de présentation du projet.

Le but est de forger des jeunes citoyens acteurs de changement et de développement communautaire (…) en mettant en compétition des Organisations de société civile (OSC) de jeunes autour de projets solidaires pour le développement de leurs communautés, souligne le document parvenu à l’APS.

Des représentants d’organisations de jeunes, de membres d’organisations communautaires, de représentantes d’organisations de femmes entre autres, ont pris part au lancement officiel de ce projet.

CGD/AMD/ASB/AKS/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …