Dakar, 5 mars (APS) – La Cellule d’appui à la protection de l’enfance (CAPE) a procédé, mardi, au lancement officiel du projet “Appui institutionnel au système de protection de l’enfance au Sénégal’’, une initiative tripartie Maroc-Andalousie-Sénégal de protection des droits de l’enfant pour une durée de 18 mois, subventionné par le gouvernement Espagnole à hauteur de 400 mille euros (262 382 800 FCFA),

Ce projet va toucher 1000 enfants et vise essentiellement à “contribuer à l’amélioration du système national de protection de l’enfant à travers l’appui à la mise en œuvre du programme de retrait et de réinsertion socio-économique des enfants et des noyaux familiaux en situation de rue”.

Il intervient dans quatre principales zones « pourvoyeuses et de destinations d’enfants en situation de rue », notamment les régions de Dakar, Thiès, Kaolack et Saint-Louis.

Parmi les cinq axes majeurs pris en compte dans ce projet figurent : la sensibilisation de la population sur l’interdiction de la mendicité infantile et les dangers liés à la présence des enfants et des noyaux familiaux dans la rue, le renforcement des capacités d’intervention des cadres de coordination et des structures d’accueil».

Le projet  va s’articuler autour de « l’appui au retrait et réinsertion des enfants en situation de rue » et « le renforcement des capacités des acteurs» et « le partage d’expériences triangulaires Maroc-Espagne-Sénégal »

La mise en œuvre du projet sera axée sur «une collaboration étroite» avec les comités départementaux de protection de l’enfance ( CDPE) et des organisations de la société civile.

AFD/ADC/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les quotidiens suivent de près l’entrée en action du nouveau pouvoir

Dakar, 17 avr (APS) – Les quotidiens ne manquent rien des premiers pas du nouveau po…