Kaolack, 29 déc (APS) Le programme ‘’Un talibé, un métier’’ a été lancé jeudi à Kaolack (centre), dans le but d’accompagner les élèves des écoles coraniques dans l’accès aux opportunités de formation professionnelle et technique, a constaté l’APS.

Ce programme est le fruit d’une collaboration entre le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FPT) et ces deux organisations.

 La cérémonie de lancement de ce programme a eu lieu à ‘’Keur Gane’’ (Maison des hôtes) de Médina Baye, dans la commune de Kaolack, à l’initiative des mouvements ‘’Génération Saalih’’ et ‘’Baye Networking’’. Ces deux structures se sont données pour but de permettre l’insertion socioéconomique de ces apprenants.

 ‘’L’objectif du programme est d’accompagner les pensionnaires des +daaras+ de Kaolack à accéder aux opportunités de formation dans les métiers de l’horticulture, la pâtisserie, l’informatique, entre autres’’, a expliqué Cheikh Moubarak Wade, président-fondateur de Baye Networking (Réseau professionnel des talibés de Baye Niass).

Selon lui, les bénéficiaires de ce programme, qui est dans sa première phase d’exécution, ont été identifiés à travers plusieurs localités de la région par ‘’Baye Networking’’ pour la promotion de l’entreprenariat et du développement personnel.

 Au cours des prochaines semaines, a-t-il indiqué, ils vont bénéficier d’une formation dans les domaines de l’horticulture, de la pâtisserie et de l’informatique, pour une durée de trois à six mois.

 A la fin de la formation, déclare Cheikh Moubarak Wade, ils seront accompagnés pour leur insertion dans le tissu économique à travers un programme d’entrepreneuriat.

 ‘’Nous sommes en partenariat avec le Fonds Médina Baye et espérons que les futurs diplômés seront soutenus dans la création de leurs propres entreprises ” a-t-il indiqué.

Pendant deux jours, dit-il, ces jeunes vont être initiés à un ‘’parcours entrepreneurial’’. 

‘’A l’issue de leur formation, les récipiendaires vont disposer des certificats professionnels de spécialité délivrés par le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion’’, a rassuré Fallou Niang, président-fondateur de la génération Saalih.

MBT/ADE/ASG/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …