Kaolack, 21 fév (APS) – La commune de Ndramé Escale, située dans la région de Kaolack (centre), est dotée d’un plan communal de développement agricole destiné à promouvoir une agriculture saine, durable et adaptée aux changements climatiques, a-t-on appris de son conseil municipal et des partenaires de cette initiative.

Un budget de 586.497.249 francs CFA est prévu pour le financement de cette initiative d’une durée d’exécution de trois ans, selon ID Territoires, une organisation québécoise.

Le Cadre de concertation des producteurs d’arachide (CCPA), une organisation paysanne basée à Kaolack, et l’Agence régionale de développement (ARD) de Kaolack, sont partenaires de la mairie de Ndramé Escale pour la mise en œuvre du plan communal d’adaptation et de développement agricole.

Les directions régionales chargées de la planification, de l’environnement et du développement rural soutiennent l’initiative.

Sidy Ba, le secrétaire général du CCPA

L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie, la direction régionale de la promotion des territoires, l’université du Sine-Saloum El Hadji-Ibrahima-Niass et la Banque agricole participent à sa mise en œuvre.

Le plan communal d’adaptation et de développement agricole sera étendu à d’autres collectivités territoriales en cas de succès, a laissé entendre Sidy Ba, le secrétaire général de la CCPA et représentant d’ID Territoires au Sénégal.

Les communes de Thiomby et de Ndoffane, situées dans la région de Kaolack, bénéficient d’un plan similaire destiné à promouvoir une agriculture adaptée au changement climatique, selon M. Ba.

Cinquante-huit groupements intervillageois de producteurs d’arachide vont en bénéficier, a-t-il assuré.

Des participants au lancement du plan communal de développement agricole de Ndramé Escale

‘’Nous estimons que ce projet connaîtra une véritable réussite’’, a dit le secrétaire général de la CCPA, disant fonder cet espoir sur l’approche communautaire de l’initiative.

‘’Toutes les composantes du projet ont été mises à contribution, de la conception à la réalisation, à travers un comité de pilotage coordonné par l’ARD de Kaolack’’, a souligné Sidy Ba.

Le sous-préfet de Wack Ngouna, Samba Adolphe Sidibé, a dit ‘’nourrir beaucoup d’espoir’’ pour l’avenir du plan communal d’adaptation et de développement agricole de Ndramé Escale.

Il a demandé aux populations de la commune de se l’approprier et d’en faire ‘’un véritable outil de développement’’.

‘’Le développement des communes concernées […] peut bien passer par ce projet. C’est pourquoi je demande aux jeunes de s’impliquer dans sa mise en œuvre’’, a ajouté M. Sidibé.

ADE/SMD/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-RECHERCHE / Vers des référentiels pour la qualité des formations doctorales

Dakar, 23 avr (APS) – Le Projet de capacitation pour l’évaluation et l’assuran…