Dakar, 18 avr (APS) – Le Chargé des formation et enseignement scientifique à la Direction de l’enseignement moyen secondaire générale (DEMG), Sada Diallo, a salué, mardi, l’impact très positif  du Forum des éducatrices africaines (FAWE en anglais)/Sénégal sur la scolarisation des filles.

‘’Que ce soit le DEMSG que je représente ou le ministre de l’Education nationale lui-même, ils sont très satisfaits du point de vue de l’impact de FAWE sur l’éducation des filles, leur maintien et leur épanouissement à l’école mais également à la formation d’enseignements et de paires éducatrices’’, a dit Yaya Diallo lors de l’Assemblée générale de renouvellement des instances de l’organisation.

Créé en 1992 à Nairobi (Kenya), le Forum regroupait des enseignantes de tous niveaux, des universitaires, jusqu’à ce jour où l’Assemblée générale a décidé de l’ouvrir à toute personne physique ou morale qui œuvre pour la promotion de l’éducation des filles.

Pour le représentant du ministère de l’Education nationale, FAWE est un partenaire qui apporte ‘’beaucoup de choses au système éducatif dans son ensemble par des activités de soutien scolaire aux filles, mais également de formation à la pédagogie sensible au genre pour les enseignants’’.

‘’C’est important qu’on participe à leur Assemblée générale pour comprendre les fondements et le fonctionnement de l’organisation surtout quand on est bénéficiaire d’une entité qu’on puisse savoir comment elle fonctionne’’, a-t-il souligné.

Pour Yaya Diallo, ‘’FAWE fonctionne sur la base de textes et de statuts réglementaires avec une exigence par rapport au respect des institutions et ne déroge pas aux institutions étatiques en place’’.

En général, a-t-il souligné, il y a des structures qui entrent dans le système éducatif en ne respectant pas l’ordre établi par la tutelle.

‘’Si FAWE se conforme aux institutions, cela confirme la façon dont l’organisation collabore avec le ministère de l’Education nationale en passant toujours par la bonne porte pour toutes leurs activités de soutien scolaire aux filles ou de formation pour les enseignants’’, a-t-il dit.

Avant la fin de la session, la Directrice de de Cabinet, Khadidiatiou Diallo, ancienne Inspectrice d’académie de Dakar est venue prendre part à l’Assemblée générale, relevant dans son propos que FAWE ‘’tient le bon bout et œuvre de manière efficace’’ pour l’accès, le maintien et le développement des performances des filles et l’autonomisation des femmes.

Au terme de l’élection du nouveau bureau, Anta Fall Basse Konté a été reconduite pour un nouveau mandat de trois ans, après deux mandats passés à la tête de la structure (2017-2023)

ADL/OID/ASB

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Education

Voir aussi...

SENEGAL-GAMBIE-TRANSPORTS / Vers une remise en service du Kunta Kinteh, un des ferrys assurant la traversée entre Bara et Banjul

Banjul, 22 avr (APS) – La ligne reliant la localité de Bara à celle de Banjul par le fleuv…