Kelle (Thiès), 5 mars (APS) – Le contrôleur financier à la présidence de la République Ousseynou Fall a plaidé pour le désenclavement du Cayor des profondeurs, une perspective devant s’accompagner de la mise en œuvre de projets majeurs destinés à réduire le chômage des jeunes à Mérina Dakhar et environs.

“Tout l’appel que nous lançons, c’est de nous accompagner davantage”, a dit Ousseynou Fall, insistant sur la nécessité de ”faciliter la mobilité” dans cette partie très enclavée du département de Tivaouane.

M. Fall, présidant ce week-end, à Kelle, une finale du championnat populaire, communément appelé “navétane”, a déconseillé aux jeunes de s’adonner à l’émigration irrégulière, qui ”n’est pas la solution'”.

“Je demande aux jeunes de rester ici. Nous avons un beau pays, ce qui reste évident, c’est qu’il y a des projets et des programmes qui sont là pour absorber le déficit d’emplois des jeunes”, a-t-il dit, au terme de cette rencontre soldée par la victoire de l’ASC Diokoul, par un score de deux buts à zéro, sur l’ASC Sengue-Gui.

Selon M. Fall, ce qui est attendu des projets prévus pour la zone, c’est de “réduire dans un horizon à moyen et court terme”, et “de manière très considérable, le taux de chômage du Cayor des profondeurs et de tout le Sénégal”.

Des autorités municipales de la localité ont pris part à cette rencontre qui a drainé beaucoup de foule, depuis différentes contrées du Cayor.

M. Fall, par ailleurs adjoint au maire de Merina Dakhar, a appelé les autorités étatiques à accompagner davantage le Cayor des profondeurs.

Il a fait allusion, par exemple, au site qui a abrité le match, un terrain nu entouré d’un mur, notant qu’il faudra, dans les prochaines étapes, ajouter d’autres équipements pour accompagner l’épanouissement des jeunes du Cayor.

MKB/ADI/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Création d’emplois, réduction du coût de la vie : le patronat aux côtés de l’Etat

Dakar, 23 avr (APS) – Le secteur privé sénégalais a pris l’engagement mardi d’’’acco…