Dakar, 6 juil (APS) – L’ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lalliot, qui s’apprête à quitter son poste d’affectation à Dakar, a confié qu’il gardera de la capitale sénégalaise le souvenir d’une ville dynamique sur le plan artistique, au point qu’elle soit devenue ”l’un des grands centres les plus innovateurs de l’Afrique de l’Ouest” dans ce domaine.

“Dakar est en train de s’imposer comme un des grands centres, le plus dynamique, le plus innovateur dans tous les domaines de l’art en Afrique de manière générale et en Afrique de l’Ouest en particulier”, a-t-il déclaré, en marge de l’exposition d’un photographe sénégalais.

Le diplomate a qu’il lui restera aussi de Dakar le souvenir du “foisonnement de l’art dans toutes ses dimensions, secteurs et domaines, mais aussi les plus traditionnels comme les plus novateurs […]”.

“Ces images vont du cinéma à la musique en passant par la peinture, depuis les grands anciens de l’École de Dakar jusqu’aux créateurs très contemporains, avec des jeunes qui ont aujourd’hui une vingtaine d’années”, a souligné l’ambassadeur de France au Sénégal.

Philippe Lalliot salue de même l’organisation du marché de l’art au Sénégal, à travers “la structuration et le professionnalisme dont font montre aujourd’hui les artistes pour vendre leurs œuvres”.

“Je suis très flatté de voir en seulement quatre ans s’ouvrir des galeries [à Dakar]. Il y avait traditionnellement les galeries Fackory, Athéna et autres, on a vu arriver 1408, Sélébé Yonn, Trames, Oh galerie ! etc., pleins de lieux comme cela qui exposent, montrent et vendent les artistes. Cela est très important, c’est nouveau et cela entretient ce foisonnement et ce dynamisme de la culture”, a-t-il dit.

Il a aussi évoqué les expositions internationales d’artistes lors de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar ou “Dak’art”, ainsi que la venue dans la capitale sénégalaise de la marque française Chanel.

“La Biennale de Dakar est un moment extrêmement important de visibilité pour les artistes, pas seulement au Sénégal, mais en Afrique de manière générale, et on essaie d’accompagner” cet élan, indique l’ambassadeur.

Il a aussi cité les grands festivals de cinéma comme “Dakar Court”, mais aussi les manifestations musicales, entre autres.

“Nous, modestement, on essaie d’accompagner tous ces artistes dans ces moments très particuliers”, a relevé l’ambassadeur de France au Sénégal, avant de revenir sur le passage de Chanel à Dakar, un évènement qui représentait à ses yeux “plus qu’un défilé”, pour avoir conduit à l’organisation de “masters class” à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) “pendant tout ce premier semestre 2023″.

Les artistes ayant participé à ce ”master class” exposent tous actuellement à la galerie du 19M à Paris, a-t-il signalé.

“Les gens de +Chanel+ ont été impressionnés par ce qu’ils ont trouvé, on parle des plus grandes maisons de luxe au monde avec des niveaux d’exigence, un regard très acéré, des demandes particulières de tissus, de maroquinerie, dans tous les domaines qui les intéressent, ce qui se fait mieux au monde, tous très talentueux”, a souligné Philippe Lalliot.

Aussi le diplomate a-t-il salué “tous les liens qui se sont créés, les échanges qui ont eu lieu” entre artistes dans le cadre de cette initiative.

FKS/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…