Louga, 21 juil (APS) – Massylla Moustapha Ndiongue, candidat à la présidence de l’Association sportive, artistique et culturelle (ASAC) Ndiambour de Louga (nord) s’engage à faire revenir l’équipe “dans un délai d’une année” dans l’élite du football professionnel.

“Je suis un candidat à la présidence de l’ASAC Ndiambour pour la faire remonter en ligue 1 professionnelle du football au bout d’une saison, en signe de reconnaissance de tout ce que l’équipe m’a donné”, a-t-il déclaré dans un entretien avec l’APS.

Fondée en 1969 à la faveur de la réforme qui porte le nom de feu Lamine Diack, l’ASAC Ndiambour est la résultante d’une fusion de plusieurs entités du sport lougatois. Elle  est le club phare de la ville de Louga. Elle évolue depuis une saison en Ligue 2 professionnelle.

Trois fois champion du Sénégal (1992, 1994 et 1998), le club lougatois a échappé de peu à la descente en Nationale 1 cette saison en se classant à la douzième place sur les quatorze que compte la ligue 2.

L’ASAC Ndiambour de Louga est actuellement présidée par le maire de la ville éponyme et par ailleurs ministre Moustapha Diop.

“J’ai l’expérience requise et les relations pour diriger le club et réaliser l’exploit de le faire revenir dans l’élite au bout d’une année parce que j’ai accompagné tous les présidents du club, à savoir Maguette Diouf, Maniang Faye, Ousmane Seck Sakhay, Mafall Fall, Boubacar Gaye et  Gaston Mbengue qui ont écrit les plus belles pages d’histoire de l’équipe fanion de la ville de Louga”, a fait valoir M. Diongue.

Plus connu sous le nom de Tapha Diongue, le challenger de l’actuel président de l’ASAC Ndiambour, Moustapha Diop, estime que “s’il est aujourd’hui connu partout dans la ville de Louga et devenu président du comité régional du 12éme gaindé de Louga c’est grâce à ce club qu’il porte dans son son cœur”.

“J’ai toujours été membre du comité directeur du bureau de l’ASAC Ndiambour durant toutes ces années”, a insisté le candidat à la présidence du club, vainqueur de la coupe du Sénégal en 1999 et finaliste de la même compétition en 1985 et 1996.

“Sous la présidence de Maguette Diouf (dans les années 1990) c’est avec 50 millions FCFA que nous avions remporté le championnat, mais également la coupe du Sénégal”, a rappelé celui qui est connu à Louga sous le diminutif de Tapha Diongue.

Il a assuré que les problèmes financiers ne se poseront pas lorsqu’il serait élu président de l’ASAC Ndiambour “car les lougatois sont partout au Sénégal et dans la diaspora et prêts à contribuer à la bonne marche de l’équipe”.

Massylla Moustapha Diongue a  promis “d’ouvrir les portes de l’équipe à tous les lougatois pour que chacun d’eux puisse participer au bon fonctionnement du club”.

“Il y a beaucoup de personnes ressources à Dakar et dans la diaspora prêtes à accompagner financièrement l’équipe (…) il suffit juste de leur tendre la main à travers une gestion inclusive afin qu’elles puissent se retrouver dans l’équipe”, a-t-elle suggéré.

“Certains disent que le mandat du président actuel n’est pas encore arrivé à son terme, mais je vais le pousser à organiser une assemblée extraordinaire pour prendre l’équipe afin de la rendre son lustre d’antan”, a-t-il laissé entendre.

DS/MTN/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE /  Plaidoyer pour que le 26 septembre soit déclaré jour férié

Dakar, 19 avr (APS) – Le deuxième vice-président de l’association nationale des familles d…