Dakar, 6 oct (APS) – L’ouvrage de l’expert en innovation digitale, Alioune Badara Mbengue intitulé “Prospérité symbiotique” éclaire le potentiel de l’Intelligence artificielle  (IA) en Afrique et s’attarde sur un futur où l’innovation technologique et l’ingéniosité africaine auront à fusionner pour créer des solutions plus résilientes et durables pour le continent, a constaté l’APS.

Publiée cette année par la librairie et la maison d’édition Harmattan, le livre lève le voile également sur “les défis et les possibilités inexplorables” que l’intelligence artificielle offre à l’Afrique en matière de création d’emplois et l’émergence de nouveaux métiers.

“Ce livre interpelle sur la relation entre l’homme et l’IA. Le sous-titre du livre “L’impératif de succès de la relation entre l’Afrique et l’intelligence africaine  (IA)” aborde la problématique selon laquelle cette dernière est aujourd’hui incontournable”, a-t-il déclaré lors d’une cérémonie de présentation et de dédicace du livre.

Alioune Badara Mbengue a aussi précisé que son ouvrage invite à mieux connaitre “l’apport de l’IA dans plusieurs domaines de la vie sociale”, en se donnant les moyens de “tirer profit de cette évolution technologique”.

Une technologie menaçante pour le devenir de l’humanité

Il est d’avis que dans tous les secteurs, “on sera irrévocablement obligé de faire avec l’IA, car le monde va s’y adapter”.

Lauréat de plusieurs prix en matière d’innovation et de créativité, Alioune Badara Mbengue évoque toutefois une autre facette de cette technologie que l’on pourrait “craindre pour le devenir de l’humanité”.

Dans cette perspective, le philosophe et penseur sénégalais Souleymane Bachir Diagne, a précisé que ”la notion de sens demeure une frontière entre la machine et l’être humain et elle reste toujours très inquiétante”.

Prenant part à la cérémonie de présentation du livre, il a estimé que l’on devrait entamer “la réflexion sur quel monde nous voulons. Cette nouvelle technologie va créer un nouveau monde et c’est à nous de nous y adapter”.

“L’intelligence artificielle apportera un changement très profond et énorme, mais on ne sait pas encore ce qui adviendra de cette dernière”, a-t-il encore fait valoir.

AMN/FKS/SMD/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-FETE / Tabaski : le chef de l’Etat appelle ‘’à prier pour un Sénégal de paix’’

Dakar, 13 juin (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a appelé merc…