Dakar, 7 juil (APS) – Le chef de l’Etat bissau-guinéen, Umarou Sissoco Embalo, président en exercice de la CEDEAO, a exprimé sa préoccupation face à la situation des migrants subsahariens dans la ville tunisienne de Sfax.

‘’En tant que président en exercice de la CEDEAO, nous sommes préoccupés et suivons de près la situation des migrants à Sfax en Tunisie’’, a-t-il notamment tweeté.

Le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest fait allusion aux violences et à l’hostilité dont sont victimes des ressortissants subsahariens à la suite de la mort d’un tunisien.

Des migrants subsahariens subissent la colère des habitants de la deuxième ville tunisienne, qui manifestent après la mort d’un habitant de 41 ans, poignardé lors d’affrontements qui les ont opposés lundi soir.

La nouvelle s’est rapidement répandue via une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux par un député de Sfax, suscitant des réactions violentes et des appels à l’expulsion des migrants africains.

‘’Nous espérons que les autorités tunisiennes, en tant que pays partageant le même continent, mettront un terme à ces violences envers des frères africains’’, a souligné Umarou Sissoco Embalo

ABB/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE /  Plaidoyer pour que le 26 septembre soit déclaré jour férié

Dakar, 19 avr (APS) – Le deuxième vice-président de l’association nationale des familles d…