Dakar, 29 avr (APS) – Le projet Women entrepreneurship for Africa (Entrepreneuriat pour les femmes en Afrique-WE4A) initié par l’Union européenne et le gouvernement allemand vise à accompagner l’entrepreneuriat féminin dans le cadre de la transformation verte, a indiqué Peters Severin, directeur du projet Accès au financement des PME (ACCES) de la GIZ.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une initiative régionale dénommée ‘’Investing in young businesses in Africa (IYBA)’’ financée par l’Union européenne pour l’autonomisation économique et l’inclusion financière des femmes entrepreneures dans des secteurs contribuant à la transformation verte.

‘’L’idée, c’est de renforcer les entrepreneures qui veulent en même temps aider l’environnement à travers des projets verts. Des femmes entrepreneures peuvent participer à ce projet financé à hauteur de 40 millions euro (26 174 milliards)’’, a dit Peters Severin.

Il s’exprimait au cours d’une rencontre d’information sur le programme TEF W4A 2024 (The Tony Elumellu Foundation- Women entrepreneurship for Africa).

Selon lui, ‘’les entreprises féminines sélectionnées peuvent bénéficier d’un accompagnement de 5000 $ américain soit plus de 3 millions de FCFA mais il y a aussi d’autres composantes dans le projet qui se déroule sur trois ans (2024-2027)’’.

Il est prévu une collaboration avec des acteurs de l’écosystème comme la DER, l’ADEPME, les structures de financement, a-t-il indiqué.

Le projet envisage aussi la mise en réseau des bénéficiaires à travers des partages d’expérience à l’échelle du continent.

‘’Cette initiative vise à relever les défis économiques en Afrique en autonomisant les femmes et les jeunes grâce à l’entreprenariat en mettant l’accent sur l’inclusion financière et numérique’’, a déclaré Simon Vanden Broeke, représentant de la Délégation de l’Union européenne.

Selon M. Vanden Broeke, le projet offre des opportunités de formation et d’accompagnement des entreprises dirigées par les femmes ‘’en mettant l’accent sur les entreprises vertes et les secteurs en position verte’’.

‘’Les entrepreneures qui seront sélectionnées après une procédure d’appel à candidature recevront une formation sur l’économie verte et l’aide à l’inclusion numérique avec la possibilité de recevoir un financement de démarrage de 5000 dollars soit plus de 3 millions de FCFA’’, a-t-il expliqué.

Le projet dont la phase pilote a été déroulée en 2021, met en œuvre des initiatives similaires dans sept autres pays (Kenya, Mozambique, Tanzanie, Ouganda, Malawi, Cameroun et Togo) et compte enrôler plus de 500 femmes.

FD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS-EMPLOI / JOJ 2026: 200 jeunes de Ziguinchor vont bénéficier d’un accompagnement à l’insertion (coordonnateur)

Ziguinchor, 28 mai (APS) – L’initiative FIT (courage, l’audace, l’…