Touba, 1 er sept (APS) – De nombreux fidèles convergent depuis ce matin vers la ville de Touba (centre), où sera commémorée lundi la 129e édition du grand Magal, en souvenir du départ en exil au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur du mouridisme, a constaté un reporter de l’APS.

Un impressionnant dispositif sécuritaire quadrille les grandes artères de la capitale du mouridisme, notamment les alentours de la grande mosquée, point de ralliement des pèlerins. Ce dispositif est composé d’éléments du Groupement mobile d’intervention (GMI) de la Police nationale.

Au rond-point du quartier Darou Marnane, quelques véhicules sont redirigés sur l’axe menant vers la grande mosquée. Des barrières sont érigées pour permettre aux forces de l’ordre de rendre la mobilité fluide sur cet axe très fréquenté pendant le Magal. Des policiers sont également déployés sur la route menant vers Pallène, le fief des Baye Fall, situé à quelques encablures de la grande mosquée.

Un dispositif sécuritaire est également visible à la résidence du Khalife général des mourides située, au quartier Darou Minane. Serigne Mountakha Bassirou Mbacké reçoit de nombreux hôtes en cette période de Magal.

Des fidèles, très ravis d’être à Touba pour les besoins de ce grand événement religieux annuel, commencent à prendre leurs quartiers dans la ville sainte. Pour éviter les embouteillages monstres, certains marchent à pied pour rallier leur lieu d’accueil. Pendant ce temps, d’autres prennent des charrettes, un moyen de locomotion très prisé à Touba pendant le Magal.

Les vendeurs à la sauvette se frottent déjà les mains. Ils proposent des bonnets, des chapelets et autres accessoire très prisés par les pèlerins.

En cette période de Magal, les produits de grande consommation comme l’oignon, la pomme de terre, le sucre abondent au marché Ocass, le plus grand de la ville de Touba.

Dans les foyers religieux, notamment ceux qui se trouvent aux alentours de la grande mosquée, les préparatifs vont bon train. Des chants religieux retentissent partout, surtout aux abords de la grande mosquée où sont installés de haut-parleurs.

Au moins 500 journalistes sont attendus à Touba pour assurer la couverture médiatique de cet évènement religieux d’une grande dimension, selon le président de la commission culture et communication du grand Magal. La presse nationale est déjà présente sur les lieux avec la visite de courtoisie du président de la République, Macky Sall, au khalife des mourides, en prélude de cet événement religieux.

Nouvellement chargés de veiller à la sacralité et à l’honorabilité de la ville sainte sur instruction du Khalife général des mourides, les ‘’Baye Fall’’ sont en train d’assurer leur mission.

Le grand Magal de Touba, qui draine des millions de fidèles, sera célébré lundi 4 septembre prochain correspondant au 18e jour du mois lunaire Safar 1445h.

CGD/ASB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-NECROLOGIE-REACTION / Décès de Mbaye Sidy Mbaye : le ministre de la Communication salue la mémoire d’un ”professionnel respectable”

Dakar, 15 avr (APS) – Le ministre de la Communication, des Télécommunications et du Numéri…