Tivaouane, 24 août (APS) – Les services techniques, l’administration territoriale et le comité d’organisation du Gamou de Tivaouane ont recensé 21 points bas et zones inondables à prendre en charge dans la cité religieuse, en prélude au Gamou devant se tenir cette année en période d’hivernage, a constaté l’APS.

Lors d’une visite de terrain, la délégation s’est rendue notamment dans les quartiers Elhadji Malick Sy, non loin de la grande mosquée, Kouly, Fogny, Keur Khaly, Pam, Djeddah, Keur Matar, Keur Cheikh Awa Balla, Carrefour, etc.

Ils ont aussi fait un tour auprès de deux bassins de rétention destinés aux eaux usées et pluviales, en prélude au prochain Gamou de Tivaouane.

Les parties prenantes se sont retrouvées à la salle de conférence de la maison des hôtes, au terme de la visite de terrain, pour une mini-évaluation.

Cette séance a été sanctionnée par des recommandations pour des mesures conjoncturelles, en vue d’une bonne organisation du prochain Gamou à travers le déploiement de camions hydrocureurs, de motopompes, entre autres.

Des mesures structurelles à moyen et long termes ont aussi été préconisées dans le cadre d’un programme global d’assainissement pour Tivaouane, aussi bien pour les eaux usées que pluviales.

Un rapport détaillé suivi de recommandations sera soumis aux autorités compétentes.

La synergie et la mise en cohérence des interventions des structures  comme l’Office national de l’assainissement (ONAS), la direction de la prévention et de la gestion des inondations (DPGI), les sapeurs pompiers, l’Ageroute, la Senelec, le service de hydraulique, pour plus d’efficacité et d’efficience, compte parmi les recommandations phares de la réunion.

Les participants ont préconisé la mise en place d’un dispositif de suivi/évaluation multi-acteurs pour une opérationnalisation de toutes les actions retenues, après validation par les autorités compétentes.

Saluant la bonne tenue de cette rencontre et l’engagement des différents acteurs, ils ont fait part de leur souhait de voir ces rencontres pérennisées.

Lors d’une réunion préparatoire de l’évènement qui s’était récemment tenue à Thiès, le gouverneur avait instruit le préfet du département de Tivaouane de convoquer, dans les plus brefs délais, à Tivaouane une réunion spécifique à la problématique de l’assainissement.

MKB/ADI/AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / A la Une, l’appel de l’Eglise pour un ‘’Sénégal paix et de justice’’

Dakar, 21 mai (APS) – L’appel de Eglise pour ”un Sénégal de paix et de justice”…